Entreprendre

Devenir entrepreneur, un voyage inattendu (Part1)

Ceci aurait pu être le premier billet du blog buziness24.com. Après la publication de mon bilan pour le mois de juin 2014, j’ai été confronté à 4 questions. Les quatre lecteurs vivant dans mon entourage voulaient savoir : Pourquoi créer son entreprise et pourquoi j’encourage les gens à devenir entrepreneur. Ce qui m’a sauvagement touché est le fait que l’un d’entre eux a mentionné que l’on ne saurait avoir les moyens nécessaires pour créer son entreprise parce que nous somme Africain et donc, pourquoi en rêver ?

Si vous êtes à votre première visite, je vous souhaite alors la bienvenue dans l’arène et je vous invite à lire le premier billet du lancement de ce blog. Comme le dit le titre de ce billet, devenir entrepreneur est, sera et restera un voyage, un long voyage inattendu. Pourquoi cela est-il le cas?

Devenir entrepreneur:  La plus grave erreur que nous faisons dans la vie

Je parlerai ici plutôt de la plus grave des erreurs que nous africains faisons et qui ruine notre vie. Si vous vivez en Afrique ou que vous ayez fait un tour, vous avez surement compris que 90% de la population est constitué de fonctionnaires, salariés qui n’attendent que leur retraite pour vivre leur vie.

Arrivé à leurs retraites, le manque de moyen et le délai prévu par les gouvernements africains pour commencer par payer les pensions de retraite étant généralement long, ces fonctionnaires ne supportent plus de vivre ces moments de vaches maigres et finissent par mourir tôt laissant ainsi leur pensions de retraite.

Conséquence, ils ont vécu en moyenne 60 ans mais n’ont jamais traversé les frontières de leur pays, ils ont alors survécu.

Ils ont travaillés 30 ans mais n’arrivent pas à s’offrir une maison. Je perçois cela comme une perte de temps dans la vie, un échec. Ils auraient pu devenir entrepreneur en parallèle et, ils auraient mieux réussi leurs vies.

Devenir entrepreneur: le petit tour d’horizon…..

Il m’étais déjà arrivé de vivre plusieurs jours sans avoir un seul Kopeck dans mes poches, de passer chez des amis pour déjeuner ou même de dormir à jeun.

devenir entrepreneur

Mais dans le même temps, je recevais de mes parents une somme d’argent assez importante que je dépensais en un rien de temps. Je ne faisais aucun contrôle sur mes fonds et je ne réfléchissais même pas plus loin que le bout de mon nez.

 Bref j’étais dépensier. Je ne me rendais parfois pas compte de ce que je pouvais créer une entreprise avec les sommes d’argent que je recevais. De petite idées qui m’auraient permis de fructifier mes petites sommes d’argent. Je voulais une grande entreprise et je me lamentais et pensais que le monde voulait tomber sur ma tête.

C’est dans ces genres de dépressions qu’un jour j’ai fais la connaissance d’un ami. Lui ne recevait rien de ces parent pourtant il roulait à voiture à l’âge de 19 ans. Ce qui n’est pas fréquent en Afrique. Il avait une belle vie et jusqu’à maintenant, a toujours refuser de bosser, de déposer une demande d’emploi quelques soit sa forme. il a fait le choix de devenir entrepreneur en faisant de  petits commerces

Un petit matin, alors que nous n’avions pas cours, je fis appelle à mon pot et lui annonça que nous devrions parler. Ce qu’il accepta et la seul question que je souhaiterais lui poser c’est lui demandé comment il obtenait tout ce qu’il avait.

Comme s’il attendait cette question, mon ami sorti de son sac un film qu’il m’offrait en me disant la réponse à tes questions se trouve dans ce disque. Il ajoute tu as moins de trois heures pour faire un choix pour le reste de ta vie: Tu dois devenir entrepreneur

Sur le disque était mentionné : <<the poursuit of the happyness de Wil SMITH>>, C’est-à-dire: <<A la recherche du bonheur>>.

Loin de vous donner un grand texte à lire, je m’arrête ici. Que vous inspire cette histoire? Pensez vous qu’il est impossible de devenir entrepreneur si l’on est Africain? 

 

Touchez De Grosses Commissions Sur Internet
Recevez 6 Cours Pour Commencer Gratuitement
Nous Détestons les Spams, Et, Nous Gardons Secret Vos informations

2 Commentaires

  • Bonjour Nathan,

    C’est vraiment une Histoire qui donne à réfléchir sur notre situation ici en Afrique car la mentalité est très bas en ce qui concerne l’entrepreneuriat.
    J’ai aimé ton texte. Nous devons apprendre à créer de la valeur plus que de toujours rester là à se morfondre.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge