Sites De Niche

Comment générer des revenus passifs avec les sites de niche (+ étude de cas)

Comme je le dis souvent sur ce blog, l’affiliation Amazon est l’une des meilleures solutions pour générer des revenus passifs. Aujourd’hui, je reçois sur ce blog, Maximilien Labadie du blog webandseo.fr. Maximilien gagne entre 5000 et 10.000 euros par mois grâce à l’affiliation Amazon. Il a accepté partager avec nous ces conseils pour générer des revenus passifs à travers une étude de cas complète.

Je vous invite donc à lire et surtout à prendre des notes car ce n’est pas tous les jours on dévoile ces infos en ligne. Vous découvrirez des informations secrètes très souvent vendu à plusieurs milliers d’euros sur internet. 

Maximilien, vas-y prend la parole et balance les informations. 

En quoi consiste un site de niche ?

Un site de niche est un petit site hyper spécialisé dans une thématique bien précise. Si ce sujet est trop large, ce n’est plus une niche.

Par exemple, un site sur les matelas n’est pas un site de niche. Mais un site sur les matelas gonflables en est bien un.

Quel est donc l’intérêt d’un site de niche ? Pourquoi chercher à viser petit quand on peut ratisser large ?

Tout simplement car notre objectif est d’acquérir un maximum de visibilité sur les moteurs de recherche comme Google, par conséquent un trafic gratuit et récurrent. Google, à l’instar des autres moteurs de recherche, apprécie particulièrement les sites spécialisés et « experts ».

Un petit site, très riche en contenus, apprécié des internautes et « populaire » d’un point de vue SEO, a toutes ses chances de passer devant un gros site e-commerce comme Amazon, la Fnac ou encore Cdiscount.

Non seulement, le site pourra bénéficier d’un trafic conséquent, mais ce trafic sera d’autant plus ciblé et facile à convertir.

Pourquoi avoir des sites de niche ?

Les bonnes raisons d’avoir des sites de niche sont nombreuses, voici les principales :

1. On génère des revenus passifs et récurrents

Cela peut paraître impensable pour de nombreuses personnes non familières au concept, mais les sites de niche permettent de créer un vrai revenu passif et récurrent.

Attention cependant à ne pas s’emmêler les pinceaux : revenus passifs ≠ travail passif

Bien au contraire. Créer des sites de niche à succès demande beaucoup d’effort au lancement du projet. Il faut s’y investir à fond pour créer le site de référence et lui donner la popularité dont il mérite.

Pour atteindre ses objectifs, il faut acquérir un certain nombre de compétences, mais il faut surtout les appliquer. Cela demandera un investissement important en temps, surtout au début car il y a tout à apprendre.

Une fois qu’un site de niche est bien positionné sur les moteurs de recherche, il n’y a plus rien à faire, à part récolter ses gains, et lancer un nouveau site de niche. C’est en multipliant ce type de sites qu’on peut parvenir à un revenu (très) confortable.

2. On peut travailler où on le souhaite

Une fois l’indépendance financière atteinte, on est disposé à travailler où cela nous convient le mieux. Cela peut être dans le confort de sa maison, en voyage, dans un café, dans un espace de co-working

Il n’y a pas de « meilleur » endroit, je recommanderais simplement aux entrepreneurs de travailler où ils se sentent le mieux.

Pour ma part, c’est à la maison, car j’ai besoin de tranquillité et je prends des pauses régulièrement. Cela m’évite aussi de passer du temps dans les transports.

Pour d’autres, vie privée et vie professionnelle ne sont pas compatibles, du coup travailler dans un café ou un espace de co-working convient mieux.

3. On peut travailler quand on le souhaite

Les sites de niche offrent la possibilité de travailler quand cela nous convient le mieux, cela peut être n’importe quel jour de la semaine, et à toute heure.

Vous souhaitez travailler sur vos sites le weekend et prendre des jours de repos en semaine ? Aucun souci ! Vous veillez souvent tard le soir (ou la nuit) pour travailler sur vos projets et vous aimez faire des grasses mat’ jusqu’à midi ? All good. Vous préférez partir en vacances en dehors des vacances scolaires pour payer moins cher ? No problemo.

Cependant, tout n’est pas rose et facile. Quand on se lance, il y a tout à apprendre et à construire, cela veut dire des semaines de travail rallongées. Monter un petit réseau de sites de niche rentables demandera donc de nombreux efforts, en particulier durant les premiers mois d’activité.

Dès lors que vous aurez atteint un certain seuil de revenus, vous pourrez vous donner toujours plus de temps libre. Ce sera particulièrement pratique quand vous souhaitez partir en vacances.

4. On peut s’épanouir dans son travail

Travailler à son compte permet de sortir d’une routine qu’on ne contrôle pas, on ne travaille plus pour quelqu’un d’autre mais pour soi-même, exit les RDV, les réunions interminables, les bouchons ou les transports en commun, la pression des supérieurs…

Se lancer dans l’aventure des sites de niche offre une totale liberté de s’organiser comme on l’entend, d’aborder des thématiques avec lesquelles on a des affinités (ou pas), plus besoin de respecter des horaires fixes, un encadrement, un lieu de travail, une méthodologie, etc.

Sans oublier que c’est enrichissant et valorisant de pouvoir apporter directement des solutions aux internautes, rentrer en compétition avec des mastodontes du web et de pouvoir en tirer des bénéfices.

Le revers de la médaille (forcément il y en a un), c’est que toute la responsabilité de ce business repose sur vos épaules. Il faudra donc se donner tous les moyens de réussir, être motivé et persévérant et sécuriser son business en ligne, en multipliant ses sites (même lorsqu’on gagne déjà un revenu satisfaisant) et en variant les thématiques.

En tant qu’éditeur de sites, vous serez libre de choisir les niches sur lesquelles bosser. Par exemple : si vous aimez la déco d’intérieur, vous pourrez envisager la création de sites sur les tables basses, les canapés convertibles, les tabourets de bar… Si vous appréciez la mécanique, cela pourrait être des sites sur les chargeurs de batterie, les perceuses sans fil, les scies sauteuses…

Vous voyez le truc. Gardez à l’esprit qu’il ne faut jamais viser trop large au risque de ne pas faire le poids face à la concurrence. Plus vous êtes petit et spécialisé, plus vous aurez de chances de bien vous positionner sur Google.

De mon côté, je m’aventure dans de nombreuses thématiques différentes, présentant un bon potentiel de monétisation. Cela me permet d’apprendre continuellement de nouvelles choses et de découvrir de nouvelles opportunités.

5. On en apprend tous les jours

Créer vos premiers sites de niche vous permettra de découvrir une multitude de métiers du web, dont notamment : développeur web, rédacteur, référenceur, gestionnaire de publicité, webmarketeur, webmaster…

apprentissage site de niche

Fort heureusement, il ne sera pas nécessaire d’avoir une expertise dans chacun de ces domaines pour avoir du succès. Maîtriser les bases fera amplement le job, mais affuter vos compétences en SEO et en webmarketing serait un énorme plus pour maximiser votre visibilité sur Google, ainsi que vos conversions.

Si vous aimez apprendre de nouvelles choses et que vous n’avez pas peur de vous réorienter professionnellement, alors les sites de niche sont certainement faits pour vous. C’est un excellent moyen de maîtriser de nouvelles compétences, mieux comprendre le web, la vente, la technologie, le business… soit d’investir en soi-même !

Comment monétise-t-on un site de niche ?

Les moyens de tirer des revenus de ses sites de niche sont nombreux, le plus populaire étant l’affiliation.

L’affiliation

L’affiliation consiste à promotionner le produit ou le service d’un site partenaire et de toucher une commission sur chaque vente réalisée. Celle-ci peut être un montant fixe ou un pourcentage.

affiliation amazon

On peut aujourd’hui faire de l’affiliation sur à peu près tout ce qui se vend en ligne : des biens de consommation, des devis, des jeux en ligne, des paris sportifs, des ebooks, des formations… les possibilités sont infinies.

L’une des solutions d’affiliation les plus populaires est l’affiliation Amazon qui présente de nombreux avantages. Il existe des plateformes populaires, qui réunissent plusieurs centaines de boutiques et partenaires de renom, telles que : CJ, Awin, TradeDoubler, Effiliation, Public-Idées, Rakuten LinkShare…

Pour en savoir plus sur les différentes solutions d’affiliation possibles, je vous invite à consulter cet article.

Google AdSense

AdSense est LA régie incontournable en matière de CPC (coût par clic). Pour chaque clic réalisé sur ses bannières publicitaires, on est rémunéré. Cette rémunération va dépendre de nombreux facteurs et elle peut être donc très variable.

Certaines thématiques sont bien plus rentables que d’autres (crédit, assurance, plombier… VS recettes de cuisine, histoire, littérature…).

AdSense convient parfaitement aux sites d’informations généralistes et à fort trafic.

La vente de ses propres produits

Etant libre de proposer des solutions provenant de tout horizon, on a aussi l’opportunité de mettre en avant ses propres produits.

Cela peut être par exemple un ebook que l’on a créé spécialement pour répondre à un besoin urgent de ses lecteurs. Plutôt que de vendre l’ebook d’un partenaire et de toucher un pourcentage dessus, vous pouvez ainsi bénéficier à 100% des revenus.

Cela peut être aussi la vente de produits physiques si vous faites du e-commerce ou du dropshipping. Votre site de niche peut servir de levier pour envoyer des prospects qualifiés sur votre boutique ou vos listings Amazon.

La vente d’articles et de liens sponsorisés

Avoir un site de niche permet également de vendre des articles ou des liens sponsorisés pour des clients souhaitant améliorer leur visibilité sur les moteurs de recherche.

Plus votre site dispose de bonnes metrics SEO et d’une bonne visibilité sur Google, plus ces prestations sont lucratives.

Plusieurs plateformes dédiées permettent de faciliter les partenariats avec les annonceurs : RocketLinks, SemJuice, Soumettre.fr, LinkJuice…

Il existe quelques autres solutions de monétisation pour ses sites de niche, telles que le CPI (coût par installation), le CPM (coût pour 1000 affichages), le captcha publicitaire… mais ils sont bien moins importants.

Etude de cas d’un site de niche

Comme j’aime bien les cas pratiques (je crois que c’est le cas pour tout le monde 😉), je vais vous présenter un exemple concret de site de niche qui marche pas mal en ce moment. Pour des raisons de confidentialité (et éviter que trop de personnes s’inspirent de cette niche), je ne dévoilerai pas l’URL du site, mais je fournirai un maximum de détails intéressants et utiles.

J’ai lancé ce site en février 2014 en même temps qu’une flopée d’autres sites de niche assez basiques.

Analyse de la niche

J’ai découvert cette niche à l’aide de l’outil d’analyse SECockpit. Elle m’a rapidement séduite au vu de son nombre de de recherches mensuelles, son potentiel pour vendre des articles Amazon, onéreux, et sa viabilité sur le long terme.

J’ai cependant un peu sous-estimé la compétitivité et la facilité à bien se positionner sur cette niche.

Rentrons dans les détails. Cette niche concerne le domaine de la maison et elle est saisonnière. C’est un produit qui se vend très bien l’été, mais très peu le reste de l’année.

La requête principale représente près de 50 000 recherches mensuelles, et les mots clés secondaires représentent un peu plus de 20 000 recherches mensuelles, ce qui est assez énorme.

La compétitivité était déjà bien établie (Amazon, Darty, Leroy Merlin, Ubaldi, quelques sites de niche) et elle s’est accrue avec le temps. L’indice de compétitivité indiqué par KWFinder est de 39 / 100.

En m’impliquant comme il faut sur la partie optimisation du site et la création de liens de qualité, j’ai pu rapidement me positionner sur des mots clés secondaires. Encore aujourd’hui, Google boude mon site sur la requête principale (je navigue entre la Page 2 et 3), mais il se classe quand même très bien sur les autres requêtes, qui sont très recherchées.

En ce qui concerne les produits que je souhaite mettre en avant, il y a tout ce qu’il faut sur Amazon.fr. Le prix moyen du produit est de 300 €, il se vend bien sur Amazon et les commissions varient entre 5 et 7 % selon la classification du produit.

Présentation du site

Le thème

Le design du site représente tout ce qu’il y a de plus simple et basique. Ce n’est pas dans mes habitudes et ce n’est pas ce que je recommande, mais je suis parti sur un thème gratuit, qui n’a d’ailleurs pas été mis à jour au cours de ces dernières années. Il s’agit d’Halifax.

Ce thème a le mérite d’être simple et d’aller à l’essentiel, mais il est peu personnalisable, du coup il faut rentrer dans le code pour apporter des modifications spécifiques.

Pour me simplifier la vie et avoir un plus joli rendu, j’aurais dû me tourner vers un thème premium édité par mythemeshop, thrivethemes ou encore studiopress.

Le contenu

En ce qui concerne le contenu, je me suis là encore limité au strict minimum. Bon en 2014, il n’était pas nécessaire d’en faire autant qu’aujourd’hui pour bien ranker, mais ça aurait été un gros plus de partir sur les meilleures bases possibles.

Le site disposait de quelques pages et quelques articles, allant de 200 à 600 mots, c’est très peu. Heureusement, j’ai décidé de revenir plus tard sur ce site qui présentait un très bon potentiel : la page d’accueil est passée à 3 000 mots et les pages importantes 1 000+ mots.

De nombreux articles complémentaires ont également été publiés pour ranker sur de nouvelles requêtes de longue traîne et des références de produits populaires. La stratégie d’enrichissement de contenu, en complément d’un netlinking soigné, a vite payé.

netlinking site de niche

Les plugins

Un site WordPress sans plugin, c’est un peu comme développeur web sans clavier. Ils sont indispensables et ils permettent de faire une multitude de choses.

Voici la liste des plugins qui sont aujourd’hui installés :

  • Akismet : Anti-Spam
  • All in One SEO Pack : optimisation SEO
  • Contact Form 7 : formulaire de contact
  • Cookie Notice : notification des cookies
  • InfiniteWP : gestion à distance
  • My Custom CSS : personnalisation du CSS
  • Really Simple SSL : passer le site en HTTPS
  • Remove Image Links : enlever les liens des images
  • it : réduire le poids des images
  • Schema : exploiter les extraits enrichis
  • Special Recent Posts : afficher les articles récents
  • Wordfence Security : sécurité tout-en-un
  • WP GDPR Compliance : être en règle avec la loi RGPD
  • WP Rocket : transformer son site en fusée
  • Yet Another Stars Rating : système de notation

Parmi ces plugins, seul le plugin de cache WP Rocket est payant mais il n’est pas indispensable. Vous pouvez le remplacer par WP Fastest Cache ou WP Super Cache qui sont gratuits.

La conversion

Un site de niche se doit d’être parfaitement pensé pour la conversion. Si le site ne donne pas envie d’acheter un produit ou s’il ne met pas suffisamment en avant des offres et liens affiliés, on passe à côté de nombreuses ventes.

Pour le coup, je me suis particulièrement appliqué pour que les bonnes offres soient affichées dans les endroits stratégiques. J’ai mis en place des tableaux comparatifs, des boutons d’appel à l’action, des box pour mettre en avant des produits spécifiques, et j’ai optimisé au mieux la sidebar.

Voici les autres plugins que j’ai mis en place pour la conversion :

  • AAWP : le plugin ultime pour l’affiliation Amazon
  • WP Quads : intégrer des encarts AdSense dans le contenu
  • Affiliate Links Lite : tracker les liens affiliés
  • Q2W3 Fixed Widget : faire défiler la sidebar au scroll
  • Shortcodes Ultimate : créer des boutons d’appel à l’action
  • TablePress : créer des tableaux comparatifs

Tous ces plugins très pratiques sont gratuits, à l’exception d’AAWP. Ce dernier est devenu un incontournable pour tous mes sites de niche affiliés Amazon, car ils boostent les revenus et il fait gagner un temps fou.

Netlinking

Comme la thématique est assez concurrentielle, j’ai dû m’investir pour bien me positionner sur les mots clés essentiels, voici quelques positions clés actuelles :

  • 1er sur un mot clé à 4 400 recherches mensuelles
  • 1er sur un mot clé à 770 recherches
  • 1er sur un mot clé à 480 recherches
  • 4ème sur un mot clé à 1 900 recherches
  • 6ème sur un mot clé à 6 600 recherches
  • 6ème sur un mot clé à 1 900 recherches
  • 8ème sur un mot clé à 2 400 recherches

Ce n’est pas extraordinaire mais en cumulé, c’est déjà pas mal ! Le site compte aujourd’hui près de 200 domaines référents, un Trust Flow de 12 et un Citation Flow de 23 (il s’agit de metrics SEO issu de Majestic).

Le profil de liens est assez varié, provenant de sites plus ou moins dans ma thématique. En gros, on a des liens depuis des annuaires, des sites de communiqués de presse, des commentaires de blogs et des blogs thématiques.

Monétisation et Revenus

Je monétise ce site principalement grâce au programme Partenaires Amazon, mais aussi avec des encarts de publicités Google AdSense. En plus de ces deux solutions de monétisation, j’ai mis en place un peu plus tard l’affiliation ManoMano, et très récemment l’affiliation Boulanger, qui présentent des commissions plus intéressantes.

Je vais maintenant vous présenter en toute transparence les résultats de ce site depuis le début de l’année 2018 jusqu’au 14/08/2018, date à laquelle je rédige cet article.

Amazon

  • Commission moyenne : 5,83 %
  • Taux de conversion : 1,67 %
  • Gains : 5 124,82 €

revenus affiliation amazon

AdSense

Comme je n’ai pas fait de demande d’autorisation à Google pour partager un screenshot de mon compte AdSense, je vous partage ici le plus de détails possibles :

  • Pages vues : 210 647
  • Impressions : 382 832
  • Clics : 4 227
  • RPM pages : 4,69 € (gains pour 1 000 pages vues)
  • CPC moyen : 0,23 € (rémunération pour chaque clic)
  • Gains : 987,85 €

ManoMano

  • Commission moyenne : 8,28 %
  • Taux de conversion : 0,88 %
  • Gains : 271,32 €

revenus affiliation manomano

Boulanger

  • Commission moyenne : 6,85 %
  • Taux de conversion : 0,6 %
  • Gains : 429,92 €

revenus affiliation boulanger

Total des gains : 6 813,91 €

En se basant sur ces stats, on est sur une moyenne de 30,15 € / jour ou 904,50 € de revenus passifs / mois.

Bien qu’Amazon présente la commission la plus basse (par rapport à ManoMano et Boulanger), c’est lui qui présente le meilleur taux de conversion et c’est aussi un excellent vecteur pour vendre d’autres produits (sur lesquels je suis aussi commissionné).

C’est pourquoi je cumule plusieurs solutions de monétisation en même temps. Cela laisse aussi un large choix au client qui trouvera plus facilement son bonheur.

Passer à l’action

Gérer quelques sites de niche peut garantir un complément de revenu sympathique chaque mois. En les cumulant, ça peut devenir un excellent vecteur de revenus passifs pour atteindre l’indépendance financière.

Cependant, les sites de niche ne sont pas faits pour tout le monde. Gardez à l’esprit qu’il y a un énorme travail à fournir derrière, autant pour se former que pour passer à la pratique. Cela demande du temps, de la rigueur et de la persévérance.

Réinvestir ses gains pour déléguer certaines tâches chronophages peut aussi permettre de gagner un temps considérable et créer toujours plus de sites, pour ainsi générer plus à terme. J’ai rapidement opté pour cette stratégie dès que je l’ai pu financièrement.

Si vous êtes motivé(e) pour vous lancer dans cette aventure, j’ai peut-être la solution qu’il vous faut 😉 Je viens de lancer une nouvelle formation entièrement dédiée à la création de sites de niche affiliés Amazon. Vous y trouverez tous les ingrédients et les infos nécessaires pour créer des sites de niche à succès et générer des revenus récurrents et passifs.

Découvrez la formation Site de niche et Affiliation Amazon De Maximilien

Exceptionnellement, j’offre un coupon de réduction de -30% aux 10 premiers inscrits qui saisiront cette opportunité !

Coupon de réduction : BUZINESS24

Le coupon « BUZINESS24 » sera valable pour le plan de votre choix et il devra être appliqué au moment de l’achat.

Comme vous pouvez le remarquer, le site de Maximilien a été lancé en 2014 et continue de générer des revenus en 2018 soit 4 années après sa création. C’est ça même la puissance des revenus passifs. Vous travaillez une fois et les revenus tombent pendant plusieurs années.

Ici prend fin cet article. Dites-moi dans les commentaires s’il vous a plus et si vous désirez des articles de ce genre.

Touchez De Grosses Commissions Sur Internet
Recevez 6 Cours Pour Commencer Gratuitement
Nous Détestons les Spams, Et, Nous Gardons Secret Vos informations

15 Commentaires

  • Le mois de juillet a été très positif pour toi , bien joué 😉 !

    Ps : Dans ton mail de newsletter, tu as du oublié le ‘:’ dans ton url (https//)

  • Bonjour Damien,

    Merci je comprends pourquoi il n’y a pas plusieurs lecteurs sur l’article. Les gens cliquent et ils ne tombent pas sur le texte.

    Le mois de juillet est positif pour ce site car comme le dit Maximilien c’est une niche saisonnière.

    Au plaisir

  • Bonjour Nathanael,

    Merci pour ta réponse !

    Je voulais aussi te poser une question, est-ce « utile » de mélanger du adsense & du amazon sur le même site ? Le risque est de « perdre » une vente à cause d’un clique sur une pub et du coup de perdre une commission surement plus rentable.

    Ou alors, posé les pubs sur les pages de blog ou qui ne sont là que pour la longue traine ?

  • Salut Damien,

    Tout dépend du CPC Adsense. Personnellement, j’ai un site qui rapporte bien avec Amazon mais sur lequel le CPC Adsense tourne autour de 1.5 euros et 4 euros le clic. Dans ce cas précis, ajouter Adsense et Amazon sur le même site ne peux vraiment pas nuire aux revenus Amazon. C’est vrai que tu peux perdre un peu d’argent dans l’un ou l’autre cas (que le visiteur clique sur Adsense plutôt que sur Amazon).

    Mais généralement la différence ne se fait pas sentir. Sur mon site en question, les revenus sont presque les même sur amazon et sur Adsense, le site rapporte entre 50 et 60 euros le mois en plus.

    Mais comme tu le dis, j’ai supprimé la pub adsense sur certaines pages du site.

  • bonjour merci pour cette formidable article
    J’ai une préocupation en effet j’ai cree mon compte 1TPE dernierement et
    lorsque je voulais lier cela à mon compte PayPal, il m’ont demander de donner ma boite postale pour m’envoyer un code le probleme c’est que je n’ai pas de
    boite postale je suis au cameroun. as tu une solution à me proposer?

  • salut nathanael
    je voulais avoir votre avis sur la création de mon blog ,j’hesite entre un blog dediée uniquement à l’affiliation genre son nom va étre « affiliation étape par etape « mais dedans il m’arrivera de traiter d’autre façon de gagner de l’argent mise à part l’affiliation ou alors créer un blog qui va traiter plusieurs sujet du web marketing .
    je voudrai aussi créer un site de niche réservé uniquement pour un pays specifique car j’ai étudié la marque du produit ,elle marche troop bien mais aucun site de niche n’a été crée pour le moment, sur google il n’ya que celui de l’entreprise qui existe et elle propose tout les produit de la meme marque .
    j’espère que vous avez compris ma question

  • bonjours nathanael.

    s’il te plait j’ai une préoccupation en ce qui concerne le contenu dupliqué. est ce qu’un texte pris dans une langue et traduit est considéré comme du contenu dupliqué

    merçi et à bientôt

  • Bonjour,
    Je ne crois pas car si tu traduis un texte rédigé en Anglais en Français, je ne vois pas comment Google pourrait le considérer comme du contenu dupliqué. Ce sont des Robots et pas des hommes et de ce fait, ils ne savent pas vraiment ce qui se fait d’une langue à une autre.

    C’est mon avis, je ne sais pas ce qui se passe réellement mais ça semble être logique.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge