Investir en bourse

Plan Epargne en Actions (PEA) pour investir en bourse : comment ça marche ?

 

Votre désir ardent, c’est d’investir en bourse afin de gagner plus de revenus, mais vous manquez de méthodes et de solutions pour y parvenir ? Tenez-vous tranquille ! Vous êtes ici au bon endroit pour découvrir comment le Plan Epargne en Actions (PEA) peut booster vos investissements en bourse. A travers cet article qui vous dévoile comment investir en bourse grâce au PEA et gagner de l’argent, vous comprendrez comment faire travailler votre épargne.

investir dans un plan epargne en actions pour diversifier votre argent      

C’est quoi un Plan Epargne en Actions (PEA) ?

Le PEA (Plan d’Epargne en Actions) est un produit d’épargne, une excellente solution de placement en bourse. Solution aux avantages fiscaux énormes, le Plan Epargne en Actions vous permet de recevoir non seulement des actions provenant d’entreprises cotées en Europe, mais aussi des placements collectifs tels que les fonds et les SICAV. En effet, il faut comprendre qu’elle ne s’applique qu’à l’Europe.

Le PEA est constitué d’un compte-espèces et d’un compte-titres. Le premier sert à recevoir les versements de dividendes, à faire les prélèvements des frais de gestion et les dépôts de fonds pendant vos opérations d’achat et de vente. Quant au compte-titres, il exprime juste votre portefeuille d’actions.

Le Plan Epargne en Actions vous permet de fructifier votre argent à travers un investissement de longue durée (pouvant aller de 5 ans à 10 ans). Plus longue est la durée de l’investissement, meilleurs seront les dérivés. Il faut souligner qu’avec le PEA, les dépôts sont plafonnés à 150 000 euros depuis le 1er janvier 2014.

Au bout de 5 ans minimum sans aucun retrait sur votre compte PEA, vous bénéficiez de certains avantages fiscaux. Par exemple, les dividendes et les plus-values seront exonérés d’impôt sur le revenu, mais subiront juste des prélèvements sociaux. C’est dire que le Plan d’Epargne en Actions est l’une des solutions idéales pour investir en bourse et gagner plus de sous.

Pourquoi choisir un PEA pour investir en bourse ?     

Investir en bourse consiste à acquérir des parts (titres ou actions) de sociétés. Ainsi vous devenez soit actionnaire, soit associé simplement.

Les actions placées en bourse subissent généralement une évaluation de leur évolution sur une durée de 30 ans environs. Ce qui garantit directement une certaine ‘’valorisation’’ de votre patrimoine.

Je vous recommande le PEA si vous souhaitez investir en bourse. C’est une solution défiscalisée, c’est-à-dire qu’elle vous permet d’acheter des actions et des fonds, de les gérer, mais aussi de les vendre sans être imposé. L’autre raison de choisir le PEA est que vous ne serez pas astreint à un dépôt minimum, ni à un versement périodique sur votre compte.

Comment acheter des actions en bourse avec un Plan Epargne en Actions ?

Acheter des actions en bourse avec un PEA sous-entend que vous avez déjà sélectionné votre coursier en bourse.

Une fois que votre compte PEA est créé et que votre courtier est choisi, il faudra faire un premier versement en espèce sur votre compte. Ce dépôt initial peut être très faible, c’est l’un des avantages offerts. Avec le Plan Epargne en Actions, pas de dépôt minimum exigé !

Par la suite, vous n’aurez qu’à vous servir de cet argent en bourse pour acheter des actions qui vous intéressent. Le tout ne suffit pas seulement d’acheter des actions, il faut également être capable de savoir quel type de PEA va avec vos objectifs.

Typologie de comptes Plan Epargne en Actions

Il existe deux types de Plan d’Epargne en Actions.

  • Le PEA classique (bancaire ou assurance)

Il assure des allègements fiscaux au terme de cinq années de détention. Il est cumulable avec le PEA PME-ETI et permet d’investir en actions, en direct ou en part d’OPC éligibles au PEA.

Avec le PEA bancaire, les fonds investis sont logés sur un compte-titre ouvert chez un intermédiaire financier. Tandis qu’un compte ‘‘espèces’’ est créé pour servir à l’achat, à la vente (d’actions) et au versement des dividendes. Ce compte, faut-il ajouter, ne doit jamais passer dans le rouge.

En ce qui concerne le Plan Epargne en Actions assurance, il s’agit juridiquement d’un contrat de capitalisation dont les actifs pourront être gérés par le titulaire lui-même ou une délégation de gestion.

Les OPC, Organismes de placements collectifs, quant à eux, sont des instruments financiers mis au point par des sociétés agréées afin de gérer l’épargne publique selon une orientation prédéfinie.

  • Le PEA PME-ETI : il permet d’investir en actions en direct ou en part d’OPC ‘‘labellisés’’.

L’ouverture d’un compte PEA exige le respect d’un certain nombre de conditions       

Les conditions d’ouverture d’un Plan Epargne en Actions (PEA)

Il faut nécessairement être domicilié en France sur le plan fiscal pour pouvoir ouvrir un PEA. Ensuite, il faut également être une personne déjà majeure. Il est autorisé l’ouverture d’un seul compte PEA par personne ayant l’âge de majorité. Toutefois, votre partenaire, époux (se) et vos enfants déjà majeurs peuvent également en ouvrir. Il y a également possibilité d’ouvrir un compte pour les enfants à charge, qui sera plafonné à 20000€ et qui sera appelé PEA-jeunes.

Enfin, il vous faudra signer un contrat avec la banque où sera ouvert ce compte. La date d’ouverture de votre compte doit être la date du premier versement.  Ce sont les versements qui vous permettront d’acheter les actions que vous aurez jugé profitables pour vous-même. Cependant, il importe d’asseoir une gestion efficace de son compte PEA afin de maximiser les gains.

Comment gérer son PEA ?

Dans le cadre de la gestion de votre compte Plan d’Epargne en Actions, vous devez penser en premier à prendre des prédispositions pour survivre à l’instabilité du marché en procédant à des investissements sur le long terme.

Vous pouvez également penser à diversifier les investissements plutôt que de les multiplier à l’emporte-pièce. Cela vous permet d’avoir une vue plus claire sur vos investissements actuels et l’évolution du marché. Toutefois, si  votre portefeuille vous le permet, il est conseillé d’être actionnaire en de multiples endroits afin de minimiser les risques de perte.

Pour diversifier vos investissements, vous pouvez vous baser sur des fonds déjà diversifiés ou simplement varier les secteurs d’activités en amont et les tailles des entreprises. Les PME sont moins fluctuantes contrairement aux grandes entreprises qui sont exposées à de nombreuses variations.

Enfin, pour optimiser un PEA, vous devez vous vous résoudre à prendre des risques. Qui ne tente rien n’a rien, dit l’adage ! Il vous faudra investir des sommes importantes et non de nano-sommes quasi négligeables. Il existe également la possibilité de laisser cette gestion à un collectif exceptionnellement commis à cet effet. Les plus-values sont l’excédent des recettes par rapport aux prévisions initiales. Comment les sécuriser ?

Quid de la sécurisation des plus-values d’un Plan d’Epargne en Actions ?

Lorsque vous choisissez le bon moment pour revendre vos actions et que les plus-values générées sont positionnées sur votre compte-espèces, vous avez la possibilité de sécuriser ces plus-values si vous ne désirez pas les réinvestir. Comment cela se passe ? Vous n’avez qu’à retirer les plus-values de votre compte-espèces PEA et les placer ailleurs.

En réalité, l’inflation vous expose à un risque élevé de perte d’argent sur ce compte-espèces. En plus, il s’agit d’un compte qui ne vous garantit aucune rémunération.

Toutefois, il est conseillé de ne faire de retrait sur son compte-espèces PEA qu’après 5 ans de détention. Cela vous permet non seulement de bénéficier de l’exonération d’impôt sur vos plus-values, mais aussi d’éviter la fermeture précoce de votre PEA. C’est dire que vous devez laisser passer les cinq ans de détention avant de passer à la sécurisation des plus-values sur votre compte-espèce. Bien évidemment, vous serez soumis à certains frais liés à votre Plan d’Epargne en Actions.

Plan Epargne en Actions : pour quels frais ?

Les frais sur le Plan d’Epargne en Actions sont régis par de nouvelles lois applicables à compter du 1er juillet 2020.

Ces frais se présentent donc comme suit :

  • 10 € pour les frais d’ouverture ;
  • Pour les droits de garde, 5€ par ligne maximum avec 0,40% de la valeur des titres détenus pour une année complète. Avec les brokers en ligne, vous ne paierez presqu’aucuns frais de tenue de compte ;
  • Dans le cadre d’une transaction, 0,50% du montant si cette transaction est dématérialisée et 1,20% du montant si elle est réalisée par un autre moyen. On parle ainsi des frais d’exécution des ordres en bourse, qui varient en fonction de la quantité des opérations d’achat et de vente que vous aurez initiées ;
  • Les frais de sortie en cas de fermeture d’un PEA varient d’un acteur à un autre ;
  • Pour un transfert de PEA d’un établissement à un autre, 15€ pour les titres cotés et 50€ pour les titres non cotés seront appliqués dans la limite de 150€ au plus.

Dans le même sillage, vous pouvez être soumis à d’autres types de frais comme les frais de gestion dont vous devrez vous acquitter si vous détenez les SICAV par exemple. Il peut également y avoir les frais relatifs à la délégation de gestion.

A noter que les courtiers en ligne, contrairement aux établissements bancaires classiques, réclament généralement moins de frais.

La fermeture d’un PEA : les conditions ?

Votre compte PEA sera immédiatement fermé dans les cas suivants :

  • Effectuer des retraits entre 0 et 5 ans de détention;
  • Le non-respect d’une des conditions du fonctionnement comme le plafond des versements et tout retrait avant les 5 premières années de détention ;
  • Le décès du titulaire du compte ;
  • Le retrait de la totalité des sommes ou valeurs et la conversion des capitaux en rente viagère après huit ans.

Le Plan d’Epargne en Actions, même s’il présente quelques failles et faiblesses, présente de nombreux avantages qui justifient d’ailleurs sa popularité.

Plan Epargne en Actions : avantages et inconvénients

Avantages

  • Cinq années après le premier versement, seuls les prélèvements sociaux (17,2%) sont dus. Ainsi, lors d’un retrait partiel ou total, il n’y aura pas de taxation à l’impôt sur le revenu ;
  • Un PEA peut être transféré d’un établissement à un autre ;
  • Les taxations ne portent que sur les retraits du PEA ;
  • Vos versements sur le Plan d’Epargne en Actions peuvent intervenir à tout moment ;
  • Ouverture facile de compte et absence d’un montant minimum requis au premier versement ;
  • Stable et parfait pour le long terme.

Inconvénients

  • Les frais d’arbitrage qui apparaissent lors du déplacement de vos fonds sur un nouveau support ;
  • Versement des frais de gestion annuel, d’une commission de 6€ environ par opération. A cela s’ajoute une autre commission variable si les ordres sont passés sous agence.
  • Il est assez restreint, réservé uniquement aux sociétés basées dans l’Union Européenne, en Islande ou en Norvège.
  • Les placements sont à risques élevés et le capital n’est pas garanti.
  • Paiement de Flat tax de 30% (instauré à partir du 1er janvier 2019) en cas de retrait entre 0 et 5 ans de détention du compte PEA.

Somme toute, le Plan d’Epargne en Actions vous permet d’acquérir, de vendre, puis de gérer des actions exceptionnellement réservées aux sociétés européennes. Il est idéal pour faire de l’épargne sur le long terme. Même si le PEA constitue un placement à risque, il faut reconnaître que son titulaire doit faire preuve de beaucoup de patience et de vigilance pour finir par faire des bénéfices intéressants. Non seulement vous engrangerez des gains conséquents mais vous profiterez également de l’exonération de paiement d’impôt sur les plus-values.

Si vous êtes un débutant en matière d’investissement en bourse, l’option PEA vous convient parfaitement.

Touchez De Grosses Commissions Sur Internet
Recevez 6 Cours Pour Commencer Gratuitement
Nous Détestons les Spams, Et, Nous Gardons Secret Vos informations

2 Commentaires

  • Moi ça me plaît vraiment le business en ligne . Mais ce qui m’arriere et je n’ai pas encore commencé,c’est la formation. Je ne connais rien du tout pour débuter. Je n’ai pas de moyen nécessaire pour acheter une formation. Je crains encore que vos formations de moindre coût soit pour celui qui en connais déjà.

    • Hello, je comprends ta position. Alors je te conseille de ne pas trop attendre de te lancer et te former en avançant. Pour trouver les moyens et acheter des formations, tu peux chercher des jobs, revendre des choses que tu n’utilises pas etc. C’est ainsi que j’ai commencé.

      Mes formations vidéos sont complètes et beaucoup les utilisent pour se lancer. A ton succès

      Nathanael

Laisser un commentaire


CommentLuv badge

Vous ne pouvez pas copier ce site. Merci de partager ...