Copie impossible... 

Finances Perso

Où et comment placer son argent pour le fructifier sans risque ?

Un de mes lecteurs me demande où placer son argent pour le fructifier sans risque. Afin de lui apporter les différentes solutions dont il dispose, j’ai décidé de rédiger cet article. Décider de placer son argent pour le fructifier, est tout à fait normal et légitime. Le placement est un excellent moyen pour faire fructifier votre argent. Mais où placer réellement son argent sans risque et pour quel rendement ? Est-il possible de récupérer, à tout moment, l’argent qu’on a placé ?

Voilà quelques questions abordées dans cet article pour vous permettre de prendre la décision de placer votre argent en connaissance de cause. J’y ai surtout développé des solutions fiables telles que le livret A. Mais je parle également de stratégies poussées comme l’affiliation Amazon et la création de sites de niche.

où placer son argent pour le fructifier sans risque

Plutôt que de laisser dormir son argent sur des livrets, investir dans sites et les développer permet de fructifier son argent. Le risque avec ces solutions est minime lorsqu’on sait faire. Pour en savoir plus, lisez cet article.

Placer son argent pour le fructifier sans risque dans le livret A

Créé en 1818, le livret A constitue l’une des solutions préférées de la plupart des Français et Françaises qui souhaitent placer leur argent. Tenez-vous tranquille, vous ne ferez pas fortune dans ce type d’épargne qui, en réalité, a été mis en place pour préserver vos économies…

Depuis 2015, le gouvernement français a décidé de baisser le taux d’intérêt annuel du livret A à 0,75%, valable jusqu’au 1er janvier 2020. Ce faisant, il entend donner une nouvelle orientation à l’épargne des citoyens français, c’est-à-dire encourager ceux-ci à opter pour des placements plus productifs.

Le taux de rémunération qu’offre le livret A est actuellement inférieur au taux de l’inflation. Mais cette tendance baissière est loin de dissuader les fans de ce produit d’épargne. Les chiffres, au premier trimestre de l’année 2019, font état de 8 milliards d’euros collectés par le livret A contre 6,37 milliards d’euros en 2018. Pourquoi cet engouement pour le livret A malgré son minuscule taux de rémunération ?

Quels sont les avantages de ce type de placement ?

En fait, le livret A reste et demeure un placement de précaution et sans risque. Il se distingue par sa flexibilité, sa liquidité totale et le fait qu’il n’est pas fiscalisé. Le livret A est accessible aux petites et moyennes bourses. Vous n’aurez pas besoin d’un gros investissement pour ouvrir cette épargne : même avec 5 euros, il est possible de créer son compte dans certaines banques. Quant au plafond des versements, il est fixé à 22.950 euros depuis 2012.

Le livret A a l’avantage d’être entièrement liquide, car il vous permet de disposer de votre argent à n’importe quel moment. Il s’agit également d’un placement d’argent totalement défiscalisé. Ce qui justifie, en partie, son côté très attractif auprès des Français. En clair, avec le livret A, vos intérêts sont exonérés d’impôt et des prélèvements sociaux (plus d’infos ici). C’est vraiment l’une de ses forces !

Le livret A fonctionne sur la base de la célèbre règle des quinzaines. Selon cette règle, vous commencez à gagner des intérêts à partir du 1er ou 16ème jour du mois suivant le versement. En ce qui concerne le retrait de vos liquidités, il peut se faire au début de chaque quinzaine. Cela vous permet de valider des intérêts sur la période.

Le livret A n’a pas pour vocation de générer d’importants gains. Avec ce type de placement, le rendement est très insignifiant. Plus grave, cette épargne peut vous faire perdre de l’argent sur le long terme, à cause des effets de l’inflation. Pour réussir en finances personnelles, vous pouvez envisager d’autres solutions.

Placer son argent pour le fructifier sans risque avec le livret de développement durable solidaire (LDDS)      

Le LDDS (le livret de développement durable solidaire) constitue une solution idéale envisageable. Elle est adaptée aux personnes qui souhaitent placer leur argent sur le court terme et sans risque. Si vous recherchez une solution pour épargner sur une courte période afin de réinvestir vos gains ailleurs, ce livret vous convient donc parfaitement.

Ex-Codevi, le LDDS offre un taux de rémunération de 0,75% à l’instar du livret A. Pour ces deux livrets, le taux est d’ailleurs bloqué sur ce pourcentage jusqu’en 2020. Les intérêts du LDDS sont également exemptés du paiement d’impôt et des prélèvements sociaux (plus d’infos ici).

Placer son argent pour le fructifier sans risque dans le livret d’épargne populaire (LEP)

A l’instar du Livret A et du LDDS, le LEP ne vous rapportera pas beaucoup d’argent. Mais son taux comme vous le verrez est bien meilleur à celui du livret A et du LDDS. Il est également une solution pour les petites bourses.

Mis en place depuis 1982, le LEP vous permet de placer vos économies et d’être rémunéré au taux de 1,25%, soit 0,5% de plus que le livret A.

Les intérêts générés par le LEP ne sont soumis ni au paiement d’impôt ni aux prélèvements sociaux. Sur ce livret, vous pouvez déposer 7.700 euros au maximum. Mais en couple, on peut ouvrir 2 LEP, soit 2 x 7.700 euros au plus. Tandis que pour un individu, il faut un seul LEP avec la possibilité de le combiner avec le Livret A.

Placer son argent pour le fructifier dans le Plan d’Epargne Logement (PEL)

Au départ, le PEL est une solution qui permet de constituer un apport pour réaliser son investissement dans l’immobilier. Mais on peut également s’en servir comme une épargne. Le PEL est, après tout, un compte bancaire réglementé bloqué sur une durée de 4 à 10 ans. Mais son taux brut de rémunération est fixé à 1%, soit une augmentation de 0,25% par rapport au taux du livret A.

Disposez-vous d’un ancien PEL ? Il vous permettra de bénéficier d’une meilleure rémunération par rapport aux nouveaux PEL (plans ouverts à partir du 1er août 2016). C’est pour ces derniers que le taux est fixé à 1%. En fonction de l’ancienneté de votre PEL, vous pouvez gagner entre 1,5% et 2,5% de rémunération, voire plus. Tout dépend de la date de l’ouverture du plan !

Les plus-values sont exemptées du paiement de l’impôt sur le revenu. Mais, certains PEL, en fonction de leur ancienneté, sont soumis aux prélèvements sociaux de 17,2%. Le plafond des dépôts reste à 61.200 euros.

Pour information, la rémunération de 1% n’est pas systématique. Elle est accordée s’il n’y a pas eu de retrait durant au moins 2 ans depuis la date d’ouverture du PEL. Tout retrait avant cette échéance a pour conséquences, la clôture du PEL, la réduction du taux d’intérêt à 0,5% et la perte des droits à prêt.

En revanche, le respect de la durée de 4 ans révolus vous assure le taux de 1% ainsi que vos droits à prêt sur une période d’un an.

Placer son argent pour le fructifier sans risque dans les super-livrets

Parmi les alternatives aux livrets réglementés, figurent les offres promotionnelles de certaines banques et compagnies d’assurance. En effet, certaines institutions bancaires ou financières vous invitent à choisir leurs « super-livrets » contre des taux d’intérêt allant parfois de 4 jusqu’à 5%. Ces offres attractives, destinées aux nouveaux clients potentiels, ne prennent en compte que la période de la promotion.

Une période généralement comprise entre 3 à 6 mois. Vous devez tenir compte de cette période, car, après les promotions, le taux de rémunération est revu à la baisse. On peut alors se retrouver avec des taux compris entre 1,5% et 1,9%. On peut donc placer son argent pour le fructifier sans aucun risque en optant pour ces solutions.

Par ailleurs, les banques appliquent les prélèvements sociaux sur les plus-values qui, par la même occasion, seront soumis à l’impôt sur le revenu. Au regard de cette réalité, les taux promotionnels des fameux « super-livrets » constituent un arbre qui cache une forêt. Vous pourrez même vous retrouver plus tard avec un taux de 1% après les prélèvements sociaux et autres. In fine, l’investissement dans ces livrets bancaires n’est pas aussi rentable qu’on pense !   

Du livret A aux « super-livrets », en passant par le PEL, le LEP et le LDDS, nous constatons que les rendements ne sont pas aussi intéressants. Y-a-t-il d’autres solutions pour placer son argent pour le faire fructifier sans risque et gagner des revenus passifs ? C’est ce que nous allons découvrir dans les paragraphes à suivre.

Placer son argent dans une assurance-vie

Investir son argent dans l’assurance-vie est une solution envisageable et surtout rentable. L’assurance-vie offre un taux de rémunération meilleur que celui des livrets réglementés évoqués plus haut. Dès lors que vous optez pour cet investissement, vous pouvez vous en servir comme un gage.

Par exemple, avec votre consentement, la banque prête votre argent avec un faible taux de rémunération. En tant que prêteur, vous récupérerez votre capital, même si l’emprunteur ne parvenait pas à rembourser. Le risque revient donc à la banque.

Selon certains chiffres de l’année 2018, les fonds en euros des contrats d’assurance-vie peuvent rapporter en moyenne une rémunération de 1,8%. Même après le paiement des impôts et taxes, tout n’est pas perdu. Vous pouvez vous retrouver avec un taux brut supérieur à celui qu’offrent les livrets réglementés.

Certaines personnes vont jusqu’à autoriser le nantissement de leur fonds en euros contre un crédit immobilier plus bénéfique.

Toujours dans la même veine, s’engager dans le multisupport peut s’avérer plus intéressant. Ainsi, vous avez la possibilité de répartir votre capital comme suit : 60% de fonds en euros et 40% d’unités de compte (plus d’infos ici). Mais vous pouvez prendre la décision d’investir dans des unités de compte bien précises. On peut notamment placer son argent dans les parts de FCP et les actions de SICAV.

A vous de jouer en tant qu’assuré ! Un courtier en assurances-vie pourrait également vous appuyer pour vous aider à faire de bons choix. Les fonds en euros des assurances-vie peuvent générer jusqu’à un taux approximatif de 1,5% après les prélèvements sociaux.  

Faire de l’affiliation Amazon pour fructifier son argent

Si vous êtes en France, vous connaissez certainement le site d’Amazon ? C’est le géant du e-commerce, le site marchand le plus populaire qui propose différents produits aux internautes. Vous avez peut-être déjà acheté un produit chez eux ? Grâce à son programme partenaire, il est possible de générer des revenus passifs.

L’affiliation Amazon consiste essentiellement à placer un lien dans un site-web pour gagner des commissions sur chaque vente réalisée par le biais de ce lien. C’est donc une bonne manière de placer son argent son argent pour le faire fructifier sans aucun risque.

Plutôt que de laisser vos petites économies dormir dans un livret A, pourquoi ne pas opter pour cette solution ? Votre banquier ne vous dira pas de le faire car généralement, ils ne savent pas. Seules les personnes comme moi, qui le font peuvent vous en parler.

Le rendement de l’affiliation Amazon est meilleur que celui des livrets réglementés (parfois plus de 500%). Pour exemple, j’ai créé un site d’affiliation Amazon en 2016 avec un investissement de 2.90 euros. Il rapporte entre 400 et 500 euros par mois. Voici une vidéo dans laquelle j’en parle sur ma chaîne YouTube.

Dans cet exemple, j’ai un taux de plus de 1000% avec en prime un actif qui tourne tout seul et qui rapporte de l’argent. Génial non ? Pourtant, ce n’est pas ce que la banque va recommander. Quand on va lui demander où placer son argent pour le fructifier sans risque, elle va conseiller les livrets…

Avec l’affiliation Amazon, vous pouvez gagner entre 3% et 12% de commission sur chaque vente que vous faites. Tout dépend du secteur dans lequel votre site se trouve. En effet, avoir un site web qui tourne 24H/24, vous aide à faire des ventes même quand vous dormez.

Comment procéder pour réussir ce placement ?

Ici, c’est vous qui faites travailler votre argent. Pour réussir, vous devez avant tout avoir un site web avec un minimum de trafic. Ensuite, vous n’aurez qu’à vous inscrire sur le site partenaires Amazon. Que vous soyez particulier ou professionnel, vous devez simplement ouvrir un compte affilié.

A l’ouverture de ce compte, vous fournirez des renseignements tels que vos noms et prénom(s), date de naissance et adresse. Vous devez aussi définir la méthode de paiement des commissions et le(s) site(s) à travers lesquels les liens seront accessibles.

Ouvrir un compte d’affilié Amazon donne systématiquement droit à un lien affilié sur chaque produit du site marchand. En tant qu’affilié, vous avez un tableau de bord qui vous permet de suivre vos gains au quotidien.

Après la validation de votre inscription, Amazon commence à vous présenter des produits à promouvoir. Mais dans l’espace des affiliés, vous pouvez vous servir du moteur de recherche pour trouver d’autres produits, des nouveautés qui vont certainement intéresser les visiteurs de votre site internet.

L’autre technique pour détecter de bons produits à promouvoir, c’est de faire des recherches sur l’ensemble du site d’Amazon. Cela vous permet de détecter les meilleures ventes, et donc de faire la promotion des produits qui se vendent bien.

A cet effet, sur chaque produit proposé, vous pourrez en haut du site récupérer l’un des 3 éléments suivant :

  • Un lien ‘’texte’’, que vous pourrez placer dans les contenus de votre site ;
  • Une ‘’image’’ cliquable que vous pourrez facilement insérer dans votre contenu ;
  • Ou l’association ‘’texte + image’’ cliquable, pour optimiser vos gains.

Pour la traçabilité de vos ventes, Amazon met à votre disposition ces outils appropriés. En les récupérant dans votre compte partenaire Amazon, vous êtes certain de toucher vos commissions.

Affiliation Amazon :  Comment avoir du succès ?  

Pour le succès de votre affiliation Amazon, le trafic sur votre site doit être élevé et qualifié. C’est ainsi que cette solution vous fera gagner des revenus passifs plus ou moins importants.

C’est clair que la bonne marche de l’affiliation Amazon nécessite au préalable un investissement. Vous devez créer un site de niche ou un blog pour avoir la possibilité de créer des liens affiliés. Dès que votre site commence à générer un trafic important, vous pouvez vous lancer dans l’affiliation !

Mon conseil après plus de 40000 euros de revenus générés.

Ne vous lancez pas dans l’affiliation Amazon sans aucune formation au préalable. Vous risquez de perdre plusieurs années avant de réussir votre premier site. J’ai passé plus de 20 mois sans aucune commission avant de générer ma première vente. Comme ce programme d’affiliation nécessite la création de site, vous connaître :

  • Comment choisir des niches rentables.
  • Comment mettre en ligne vos sites d’affiliation rentable.
  • Quels sont les outils que vous pouvez utiliser pour bien monétiser vos sites.
  • Comment bien référencer vos sites pour être sûr d’être rentable.
  • Etc. 

Découvrez ici les secrets de l'affiliation Amazon

Créez un site de niche pour fructifier son argent.

Ici, on ne parle pas seulement d’affiliation Amazon car on voit plus loin. On peut par exemple niché son site dans l’investissement immobilier, la bourse ou la perte de poids. Un site de niche se définit comme un site internet portant spécialement sur une thématique bien précise.

Il s’oppose à un site généraliste qui traite de plusieurs thématiques à la fois ou d’une thématique beaucoup plus large. Je m’explique : pour un projet de site de niche, il importe de bien affiner le choix de sa thématique de sorte à aborder un aspect clair et précis.

L’avantage avec un site de niche est que vos visiteurs (internautes) sont bien ciblés. En fait, à travers ce type de site, on vise une catégorie d’internautes. Cela suppose que ceux-ci sont très intéressés par la thématique que vous avez choisie pour votre site.

Mais que gagne-t-on à investir dans la création d’un site de niche ? Rassurez-vous, cet investissement fait gagner beaucoup de revenus passifs si l’on s’y prend bien.

Plus votre site génère du trafic, plus vous gagnerez.

A partir de ce moment, il ne reste qu’à monétiser votre site grâce à Google Adsense. Le trafic sur votre site devenant considérable, vous un revenu important si la thématique est rentable. Vous pouvez également décider de vendre en affiliation des produits relevant de la thématique de votre site.

Par exemple, si vous avez un site niché sur l’investissement dans les actions à fort dividende (la bourse), vous pouvez faire la promotion de banque en ligne comme HelloBank, Boursorama Banque etc.

Votre communauté virtuelle sera évidemment intéressée par ces produits car la thématique les intéresse. Lors de la création de votre site de niche, n’hésitez pas à utiliser ce qu’on appelle l’arbre de décision pour trouver une meilleure thématique. Vous pouvez l’avoir en ligne.

Si la thématique trouvée intéresse un très grand nombre d’internautes, vos revenus seront plus importants. Avez-vous plusieurs thématiques intéressantes ? Vous pouvez simplement multiplier vos sites de niche afin de maximiser les revenus.

L’autre astuce, c’est de créer un site de niche autour d’un produit d’affiliation qui a du succès sur le marché. Mais attention, cette technique peut vous pousser à lancer des sites dans les niches ultra concurrentielles. Ce type de site peut prendre plusieurs mois généralement plus d’un an avant de commencer par rapporter.

Avant de commencer cet investissement, il faut faire des recherches pour être certain que la thématique choisie draine un trafic suffisant pour garantir un bon rendement.

Peut-être que la concurrence est rude sur le choix des mots-clés et de la thématique. Les recherches vous le diront. Les outils tels que Google AdWords, UbberSuggest, SEMRush et Yooda Insight sont là pour vous aider à découvrir tout cela. Personnellement, j’utilise Sécockpit pour ces analyses.

Avoir un site de niche nécessite un investissement :

Comme vous le voyez, on peut placer son argent pour le faire fructifier sans risque dans les sites de niche. Mais cela demande un investissement financier et en temps. Vous aurez besoin d’un hébergeur, de faire du référencement et d’un rédacteur-web, etc. Tout ça constitue des charges à supporter.

Après avoir créé son site, on n’a pas d’autre choix que de patienter pendant quelques mois. On doit attendre qu’il génère suffisamment de trafic en travaillant son référencement. Parfois, cela prend du temps (au minimum 6 mois) ! Mais, vous finirez par rentabiliser votre site. Il vous rapportera bien plus que le livret A et les autres placements financiers.

Où placer son argent pour le fructifier sans risque ? Ma conclusion :

Il est bon de diversifier ses placements financiers pour gagner plus de revenus. Associez, par exemple, les solutions telles que le livret A, la création d’un site de niche et l’affiliation Amazon.

Le livret A vous permettra d’avoir une épargne de précaution. Vous pourrez utiliser cet argent quand vous aurez des coups durs dans la vie. Mais l’affiliation Amazon et les autres formes de sites de niches vous permettront de construire des mûrs financiers. Vous gagnerez alors de plus en plus d’argent pour atteindre une parfaite liberté financière.

Personnellement, j’ai opté pour la création de site de niche avec mes premiers revenus. Cela me permet aujourd’hui de gagner un bon revenu passif pour investir dans d’autres piliers d’enrichissement.

Touchez De Grosses Commissions Sur Internet
Recevez 6 Cours Pour Commencer Gratuitement
Nous Détestons les Spams, Et, Nous Gardons Secret Vos informations

4 Commentaires

Laisser un commentaire

CommentLuv badge