Biographies

Etes-vous trop Intelligent Pour Devenir Patron ?

Comme c’est marrant quand on imagine la vie de ceux qui dirigent une entreprise. On pense souvent que certains sont nés pour diriger et d’autres pour se faire diriger. De nos jours, beaucoup de personnes veulent devenir patron et gagner leur vie en dirigeant les autres. Le seul vrai constat qu’on peut faire, c’est que peu de personnes arrivent à ériger une entreprise qu’ils dirigent.

D’autres par des raccourcis et travaillent plus pour gagner des postes de responsabilité. Ainsi, ils peuvent diriger les autres employés se faisant passer pour un patron.

est-ce possible de devenir patron à partir de zéro

La question que je me pose actuellement et que je vous pose c’est : Suis-je trop intelligent pour devenir patron ?

Si je me pose cette question, c’est que j’ai fait un constat qui cache une vérité.

Je suivais pendant le week-end l’émission <<scène de ménage>> présentée par la chaîne M6. Franchement, j’aime cette émission : j’adore parce qu’elle me fait vraiment rire.

C’est un moment privilégié que je choisis pour me reposer après une longue journée de travail autour de mes business internet.

Aussi c’est le moment que j’ai choisi pour parler avec ma chérie et discuter de la journée qu’elle a passée dans son travail et moi sur mon ordinateur. 

Dans cette émission, il y a un couple : celui de Marion et de Cédric.

Ils me font vraiment rire ceux-là. C’est mon couple préféré parce qu’ils sont vraiment originaux.

Alors qu’ont-ils encore raconté sur les patrons ?

Marion était au téléphone et parlait avec son employé. Elle a joué dans la scène le rôle d’un d’un chef d’entreprise. Une personne qui a rêvé et qui à réussir à devenir patron.

Elle a passé 30 secondes à donner des ordres à son employé et lui disait ce qu’il devait faire dans le cadre du travail mais aussi, elle spécifiait les tâches avec une telle précision qu’on peut comprendre qu’elle tient à son entreprise.

Au même moment, son mari Cédric l’écoutait avec passion. Il admirait sa femme parce qu’elle a réussi à devenir patron et maintenant elle donne des ordres.

Ce qu’il admirait encore plus, c’est que sa femme n’était pas intelligente. Elle n’a pas trouvé de boulot parce qu’on recherche quelqu’un d’intelligent dans une entreprise.

Quelques minutes plus tard, Marion raccrocha son téléphone avec le plus grand sourire. la patronne venait de programmer les tâches dans son entreprise comme un grand patron.

Maintenant, il ne lui restait qu’à regarder les choses se faire. Les employés mettront les bouchés doubles pour réaliser les ordres de leur patron.

C’est en ce moment que Cédric lui dit : C’est marrant ma chérie.

Ensuite, il ajoute : on n’a pas besoin d’être intelligent pour devenir patron. Prends ton exemple lui dit-il. 

Il le disait juste pour prouver à sa femme Marin qu’elle n’était pas intelligente. Qu’elle avait besoin des autres pour faire son travail.

Selon Cédric, sans les autres, sa femme ne servirait à rien dans la vie. Elle n’aurait pas un boulot parce qu’elle est moins intelligente. Il pouvait alors se moquer d’elle. 

La réponde de Marion à Cédric.

Toujours souriante, elle dit : tu as raison Cédric. Tu as fait une belle remarque. Prends ton exemple et tu verras par toi-même. Elle ajoute ensuite :

devenir patron est-ce possible pour les employés

– Ton patron n’est pas intelligent. C’est aussi un mec qui ne sait rien faire. Chaque fois qu’il a besoin de quelque chose, il se tourne vers toi. Ce que tu oublie, il n’a que des idées. Il t’utilise pour les transformer en argent sur son compte en banque. 

– Tu dois obéir à ses ordres et faire de ton mieux pour que le travail avance comme il le souhaite. Dans le cas contraire, tu es viré et tes revenus disparaîtront aussi. Bienvenue la galère pour les hommes trop intelligents. 

– Toi, tu es intelligent. Tu ne peux donc pas devenir patron.

Cédric, tu peux bosser pour les autres parce que tu as des diplômes et tu peux te faire payer par ton patron qui gagne des millions d’euros en donnant des ordres. Tu n’es pas capable d’engendrer une entreprise. 

Cédric prend conscience.

Il vient de se rendre compte de combien de fois sa femme a raison. Sa femme est plus intelligente que lui.

En général, il gagne peu d’argent en faisant lui et les autres employés la grosse partie du boulot dans l’entreprise. Cédric un mec qui est vraiment intelligent mais il n’a jamais réussi à devenir patron. Pourquoi ? Simplement parce qu’il n’est pas capable de donner des ordres.

Il ne sait pas comment déléguer une tâche mais il sait qu’il est capable de bien accomplir un travail.

Je vous retourne la question : êtes-vous trop intelligent pour devenir patron et gagner beaucoup d’argent ?

Comme vous le savez, les hommes les plus riches, ne sont pas les employés mais, ce sont des entrepreneurs. 

Ce sont des gens qui ont réussi à monter une ou plusieurs entreprises et ont fait travailler beaucoup de personnes.

Les pauvres sont la plus part intelligents. Ils passent leurs vies à étudier pour des diplômes et après, ils prennent un boulot chez les riches. 

Des exemples de patron, on peut en citer.

Bill Gates ne travaille pas seul dans son entreprise. Il n’a pas non plus cherché des milliers de diplômes pour finir dans un bureau.

Des centaines de personnes se lèvent tôt pour aller bosser pour lui. A la fin du mois, il verse leurs salaires. Même pour verser leurs salaires, il utilise le banquier. 

On peut également citer l’exemple d’Henry Ford et de ces voitures de course. En parcourant sa biographie, je me suis rendu compte qu’il n’était pas allé à l’école.

Quand après les guerres, des avocats voulaient humilier Henry Ford en lui posant la question de savoir comment il définirait l’intelligence ?

Il dit :<< qu’un homme est intelligent lorsqu’il sait comment trouver quelqu’un pour faire ce qu’il avait envie de faire>>.

Il prit tout de suite son propre exemple en disant : <<qu’un seul bouton dans son bureau peut lui permettre de demander à un avocat de faire le point de son entreprise. >>

Il ajouta je cite :

« Je ne paie pas un avocat pour qu’il me dise ce que je ne peux pas faire, je le paie pour qu’il m’explique comment je peux faire ce que j’ai envie de faire. » C’est ce qu’on fait pour devenir patron. 

Il pouvait avec un autre bouton donner des ordres à des ingénieurs et avec un autre, il pouvait donner des ordres à d’autres personnes.

Il pouvait se faire un repas quand il est au boulot et surtout vendre ses voitures quand il réfléchit à d’autres modèles d’automobiles. Cela lui permettait de diversifier ses offres et par la même occasion de gagner de l’argent.

En somme Henry Ford avait besoin de plus de connaissance qu’il ne pouvait pas assembler dans sa seule tête.

Henry Ford savait que pour réussir en tant qu’entrepreneur, qu’il devait apprendre à devenir patron.

Il devait payer des compétences d’autres personnes et cesser de passer du temps dans des universités pour acquérir toutes les compétences nécessaires.

Devenir patron : 8 meilleures pensées pour réussir en entreprise selon Henry Ford

1- « Les deux choses les plus importantes n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise : sa réputation et ses hommes. »

Vous pouvez comprendre que la réputation de votre entreprise dépend des hommes qui travaillent avec vous. Pour devenir un bon patron, embauchez les bonnes personnes. 

2- « Les bonnes idées valent cher mais les gens qui les font fonctionner n’ont pas de prix. » 

Même si vous payez des gens pour réaliser des tâches; sachez que l’argent que vous donnez aux employés ne représente pas leur valeur humaine.

3- « La plus haute finalité de la richesse n’est pas de faire de l’argent, mais de faire que l’argent améliore la vie »

Si vous gagnez de l’argent et qu’il ne fait pas de votre vie un succès, retenez que l’argent ne fait simplement pas le bonheur

4- « Quand tout semble être contre vous, souvenez-vous que l’avion décolle face au vent, et non avec lui. »

Devenir patron, c’est un choix mais, retenez que c’est quand tout va mal que vous devez porter l’entreprise sur vos épaules. 

5- « Je crois que Dieu gère des affaires et qu’il n’a pas besoin de mes conseils. Avec Dieu à l’œuvre, je crois que tout ira pour le mieux au final. Alors, y a-t-il de quoi s’inquiéter ? »

Ayez toujours à l’esprit que vous n’êtes pas le créateur. Vous êtes simplement un patron et vous ne devez pas vous inquiété si vous respectez les principes de la vie. 

6- « Toute personne qui cesse d’apprendre est vieille, que ce soit à vingt ou quatre-vingts ans »

Pour devenir patron, il faut acquérir des connaissances et les connaissance, vous les avez dans les livres physiques, les livres numériques, les vidéos et audio, les séminaires etc. N’hésitez donc pas à développez vos connaissances même si vous n’êtes pas intelligent. 

7- « le concurrent à craindre est celui qui ne s’inquiète pas du tout de vous, mais continue à gérer sa propre entreprise au mieux tout le temps »

Si vous avez un concurrent qui ne s’occupe pas de vous et qui ne pense pas à votre entreprise; c’est parce que vous ne faite pas le poids devant son entreprise… Oubliez votre concurrent et développez au mieux vos produits. 

8- « les obstacles sont ces choses effrayantes que vous voyez apparaître quand vous perdez de vue votre objectif »

Concentrez-vous sur vos objectifs et non sur les obstacles et vous verrez qu’il n’existe d’ailleurs pas d’obstacle pour qui travaille avec de bonnes personnes. Pour conclure, retenez que les gens intelligents ont du mal à devenir patron. Après de longues études, les gens ont du mal à partir de rien pour monter une entreprise. Ils pensent à leur entourage et aux jugements des autres.

Certains diplômés pensent qu’ils sont trop intelligents pour travailler pour eux-mêmes parce qu’ils n’ont rien après les études.

Ils n’ont qu’une seule idée en tête : trouver un travail bien payé et recevoir les chèques.

Derrière cette idée, ils oublient que le patron gagne beaucoup plus d’argent que ce qu’il leur donne et qu’il serait beaucoup plus avantageux pour eux de devenir patron. 

Avez-vous enviez de devenir patron ou; êtes-vous trop intelligent pour devenir patron ? Comment le savoir? 

Posez-vous ces quelques questions: 

  • Pensez-vous être capable de tous faire par vous-même ? 
  • refusez-vous l’aidez des autres pour faire ce que vous ne savez pas faire? 
  • Etes-vous êtes la seule personnes qui peut mieux faire ce que vous avez à faire? 

Dites moi dans les commentaire si vous pensez devenir patron en cherchant des réponses à ces questions. 

10 Commentaires

  • Je « souffre » du syndrôme de l’imposteur donc non, je suis loin de me trouver trop intelligente ahah !
    Je rejoins tout à fait ta vision du fait de savoir déléguer pour devenir employeur, j’y ajouterai une notion très importante pour moi : pour être un bon patron, respecté et pour qui les salariés ont envie de travailler, il faut surtout du leadership. Savoir s’entourer de ceux qui savent (le cerveau collectif dont parle Napoléon Hill et que HEnry Ford démontre très bien) et savoir leur donner envie de le faire POUR l’entreprise et non pas parce qu’on leur a dit.
    La question qui me vient à l’esprit c’est « comment acquérir du leadership » ?

  • Hello Marina,

    Ton commentaire est très complet et merci pour l’apport. Je crois qu’il aidera d’autres lecteurs dans la démarche de devenir patron. Oui il est vraiment important de savoir s’entourer et de bien développer son leadership.

    Je ferai un article dans les prochains jours pour parler du leadership. On verra ensemble comment l’acquérir et surtout toujours le développer en soi pour atteindre des résultats remarquables.

    Amicalement,

    Nathan.

  • Hello,

    A propos de leadership, je pense au livre de Dale Carnegie « Comment se faire des amis ». Il y rappelle le secret du succès, s’il existe : l’intérêt sincère que l’on a pour les autres, la faculté de se mettre à la place de l’autre. Et je trouve que c’est très vrai, notamment pour savoir motiver

  • Salut Ony

    Heureux de te lire ici. Tu es la bienvenue sur Buziness 24. J’ai entendu parlé de ce livre qu’a écris Dale Canergie mais je ne l’ai pas lu. Si je dois me référer à ce que tu as écris, je dirai que OUI cet intérêt sincère envers les autres et de se mettre à leur place avant de prendre des décisions peut nous aider à avoir du succès. Plus on est honnête plus on crée une relation de confiance et plus on a du succès.
    Au plaisir de te lire ici.

    Nathan

  • Je confirme ce que dit Ony. Le livre de Dale Carnegie, qui bénéficie d’un titre bien pourrave (^^) est pourtant un bon guide pour savoir comment nouer contact avec les autres et s’y intéresser sincèrement. Ce genre de livre pourrait paraître désuet mais pourtant, il est dans mes favoris sur mon smartphone.

  • Hello Marina,

    Merci pour la confirmation. En ce moment même je suis en train de faire une liste de 10 livres que je dois libre dans divers domaines: Business, finances, immo etc. J’ajouterai le livre de Dale Canergie pour le découvrir et en apprendre d’avantage. Où l’as tu eu sur Smartphone?
    Au plaisir

  • Merci pour ton accueil Nathanaël 🙂
    Je suis d’accord avec toi pour le titre du livre Marina! :p Mais c’est vrai que pour le contenu, je trouve que c’est une petite mine d’or 😉
    Sinon pour en revenir à cette histoire de patron et d’intelligence, beaucoup d’entrepreneurs n’ont pas fait de longues études en effet. C’est peut-être pour ça que leur créativité, leur audace sont intactes? ils sont peut-être moins « formatés »?

  • Merci pour la confirmation Ony. Je reviens sur l’histoire des patrons peu intelligent. A mon avis, si ceux qui ont moins de diplôme réussisse mieux en affaire, c’est parce qu’ils n’ont pas le choix et ne peuvent pas abandonné leur entreprise.

    Je prends exemple sur moi-même. Ma mère n’est jamais allé à l’école mais pourtant elle a développé son activité sur plus de 30 ans. On a vécu avec son activité et quand de nombreuses personnes la voient, elles se disent qu’elle gagne de l’argent sans effort. Quand ces même personnes se lancent, elles abandonnent et se replient vers leur boulot.

    Un jour j’ai demandé à ma maman pourquoi tu n’a jamais fermé ton restaurant même quand la crise vient et que les clients ne viennent plus?

    Sa réponse m’a surpris. Elle m’a annoncé que la crise est une chose et que l’entrepreneuriat en est une autre. Elle a ajouté ensuite que dans une entreprise, on ne connait pas que des haut et que c’est en sachant survivre pendant une crise que les grandes entreprise se font de l’argent pendant la relance des activité. Elle a fini par ajouté que si elle n’avait jamais abandonné c’était parce qu’elle n’est pas aller à l’école et qu’elle ne savait pas quoi faire si elle laissait tombé.

    Ce sentiment lui a donné le courage de se battre et jusqu’à ce jour, on a notre petit restaurant. Juste un partage d’expérience sur le sujet.

    Au plaisir de vous lire.

    Nathanael

  • Je comprends. Quand on n’a rien à perdre et tout à gagner, on est plus à même de tout donner et de persévérer dans nos projets. Bravo à ta maman et à toi! 🙂

  • Bien résumé. Merci pour ces mots. Bravo à maman car moi, je suis loin de tenir comme elle. Je démarre et je ne sais jusqu’à quel niveau je peux avoir le courage d’atteindre.
    Merci pour ces partages enrichissant.
    Nathan

Laisser un commentaire

CommentLuv badge