Livres Lus

L’homme le plus riche de Babylone : Résumé

Résumé du livre « l’homme le plus riche de Babylone » : dans ce livre, un homme devenu le plus riche de sa ville partage avec des personnes fauchées comment il a réussi à faire fortune en partant de rien. Il vous amènera à prendre conscience des mauvaises habitudes vous avez et qui font que vous vous éloignez de votre réussite financière. Selon son auteur, la prospérité du pays, dépend de la prospérité financière personnelle de chacun des citoyens du pays.

L’homme le plus riche de Babylone

Auteur : George S. CLASON. Copyright 2012 pour l’édition en langue Française. Pour l’avoir, cliquez ici

Note importante : dans le livre, l’auteur parle généralement de l’or plutôt que d’argent. Il utilise le mot bourse pour parler d’une petite pochette dans laquelle il mettait son argent.

Dans notre cas, on peut remplacer l’or par l’argent et appliquer l’ensemble des conseils. Ce qu’il faut retenir, c’est que les conseils partagés dans le livre peuvent s’appliquer dans tous les pays quelle que soit la situation économique qui y régit. L’homme le plus riche de Babylone a vécu il y a très longtemps mais son histoire à aider de nombreuses personnes à maîtriser leur argent et à s’enrichir. Pourquoi pas vous ?

Histoire 1 : l’homme qui désirait de l’or

Dans ce chapitre, l’auteur raconte l’histoire d’un homme qui a rêvé d’être devenir riche. Pendant son sommeil, il voyait qu’il détenait assez d’argent et qu’il l’offrait aux mendiants et à ceux qui en avaient besoin. Sa femme pouvait s’habiller comme elle le voulait et lui pouvait s’acheter tout ce qu’il avait envie d’avoir.

Sauf qu’à son réveil, la réalité de sa vie l’a rattrapé. Il se rend compte qu’il n’avait rien. Sa vie ne ressemblait pas à ce qu’il vivait dans son rêve. Soudain, un de ses amis lui rendit visite et lui demanda de lui prêter deux pièces d’argent. Ce dernier fut surpris quand l’homme qui désirait de l’or lui annonça qu’il ne pouvait les lui prêté. Tous deux font un grand constat sur leur vie. Ils ont durement travaillé pendant de nombreuses années sans jamais avoir ce dont ils rêvaient.

Une vie acharnée au travail pour gagner de l’argent pour finir pauvre.

Pendant ces années, ils ont gagné beaucoup d’argent, mais ils ne sont jamais devenus riches. La richesse pour eux n’était plus qu’un rêve et ça le restera certainement. Leur bourse était vide et ils ne pouvaient pas se prêter de l’argent.

Pourtant, la ville de Babylone était la plus riche des villes de cette époque. Devant ses hommes pauvres, s’étalent de grandes richesses, mais de cette richesse, ils n’avaient rien. Ils se demandaient pourquoi ils ne pouvaient pas gagner plus d’argent et plus d’or. Pourquoi ils ne gagnaient pas plus que ce qu’il leur fallait pour vivre ? ces deux hommes voulaient vraiment comprendre ce qui ne fonctionnait pas pour eux et pourquoi ils doivent toujours chercher des solutions pour arrondir leur fin de mois difficiles.

La fortune d’un homme, ne se trouve pas dans sa bourse.

L’homme qui voulait de l’or parle soudainement de l’un de ses amis qui est devenu riche. Tous les habitants de la ville de Babylone le considèrent comme l’homme le plus riche de la ville. Il disait que cet homme était si riche qu’il pourrait avoir envie de lui voler sa bourse. Mais son ami lui annonça que la fortune d’un homme ne se trouve pas dans sa bourse car une bourse pleine se vide s’il n’y a pas une réserve pour l’alimenter. L’homme le plus riche de Babylone avait une rente qui continuellement remplit sa bourse, quel que soit comment il dépense de l’argent.

Les deux hommes finissent par comprendre que s’ils n’ont pas leur part de richesse, c’est parce qu’ils ne l’ont pas vraiment cherché. Ils ont fini par conclure qu’ils devraient apprendre plus sur l’argent et son fonctionnement s’ils voulaient devenir riches et prospères.

Pour apprendre comment devenir riche, puisqu’ils connaissent déjà comment gagner de l’argent, ils décidèrent de se rendre chez les hommes les plus prospères de la ville. Ils veulent surtout apprendre de ces hommes comment obtenir des rentes pour remplir leur bourse même quand ils dorment.

Histoire 2 : L’homme le plus riche de Babylone

Le livre raconte que cet homme vivait la vie se ses rêves. Il aidait ses proches et donnait généreusement aux pauvres. Il avait la possibilité de dépenser beaucoup d’argent pour lui-même et il le faisait le plus souvent. Mais quel que soit l’argent qu’il dépensait, sa fortune devenait de plus en plus grande. Chaque année, il gagnait plus d’argent qu’il n’en avait besoin.

Un jour, ses amis d’enfance lui font une belle remarque. Ils lui annoncent qu’il n’était pas plus brillant à l’école ni même aux épreuves sportives. Ses amis disaient que le plus riche de Babylone n’était pas un bon joueur aux jeux et qu’il n’était pas meilleur citoyen qu’eux. Ils remarquèrent qu’il n’a pas travaillé aussi dur, ni même plus assidument qu’eux. Pour finir, ils demandèrent à l’homme le plus riche de Babylone : pourquoi il fût mieux récompensé par la vie ? Pourquoi il avait toutes les bonnes choses de la vie et pas eux ?

Le plus riche de Babylone dit ceci : « si vous n’avez accumulé aucune richesse depuis les années de votre jeunesse, c’est faute d’avoir appris les règles qui permettent d’accéder à la richesse ou de les avoir observées ».

Le pouvoir de la richesse selon l’homme le plus riche de Babylone.

Ayant écouté ses amis, il leur disait qu’il a été comme eux. Dans sa jeunesse, il observait les bonnes choses de la vie. Il voyait tout ce qui pouvait lui apporter bonheur et satisfaction, puis il s’est rendu compte que la richesse augmente le pouvoir de toutes ces choses. Il ajoute que la richesse est un pouvoir qui ouvre les portes de beaucoup de choses. Elle permet d’embellir sa maison avec les plus beaux meubles. La fortune permet de voyager comme on le veut et de déguster les délicatesses des pays les plus éloignés. Elle également permet tellement de choses qui procurent un plaisir des sens et une satisfaction de l’âme.

Quand l’homme le plus riche de Babylone a compris tout cela, il s’est promis d’obtenir sa part des bonnes choses de la vie. Pour y arriver, il ne pouvait pas être en contact avec ceux qui n’ont pas la même vision que lui. Il ne sera donc pas avec les gens qui se tiennent à l’écart, et qui regardaient les riches jouir de leur fortune.

Pourtant, le plus riche de Babylone était d’une famille pauvre. Il n’avait aucun espoir d’héritage et il n’était pas doué comme l’avaient souligné ses amis. Il fit remarquer qu’il ne disposait pas de plus de temps que les autres hommes. Tous les hommes disposent abondamment de la même marge horaire et chacun de nous laisse passer le temps qu’il faut pour s’enrichir.

Qu’en est-il des études ?

Il fait remarquer à ce niveau qu’elles sont de deux niveaux. Elles comprennent les choses que nous avons apprises et que nous savions déjà ; et la formation indispensable qui nous apprend comment découvrir ce que nous ne savons pas.

C’est après cette découverte qu’il a décidé de trouver le moyen d’accumuler la richesse, et dès qu’il l’a trouvé, il s’est tout de suite lancé. Au fil des années, il est devenu l’homme le plus riche de Babylone. Quel est le secret qu’il a découvert et qui lui a permis de s’enrichir ?

Le plus riche de Babylone annonce qu’il a trouvé le chemin vers la richesse quand il a décidé qu’une partie de tout ce qu’il gagnait devait lui appartenir. C’est ce que nous devons aussi faire de nos jours. Si vous avez l’habitude de dépenser tout votre argent avant la fin du mois, c’est une grosse erreur. Vous vous éloignez de votre enrichissement et vous devez corriger le tir. Commencez tout de suite par garder pour vous une partie de vos gains si vous voulez devenir riche.

La fraction imposée par l’homme le plus riche de Babylone est de 10%. Ainsi selon lui, vous devez tout faire pour garder au moins 10% de vos revenus mensuels.

Histoire 3 : Les 7 moyens de remplir une bourse vide

Dans ce chapitre, le plus riche de Babylone vous annonce que la ville de Babylone n’a pas toujours été riche. Ses richesses ont été le résultat de la sagesse de ses habitants qui ont d’abord appris comment devenir riche. Malgré la richesse de la ville de Babylone, tous les habitants ne sont pas riches. Tout l’argent dépensé par les habitants de la ville a abouti entre les mains de quelques hommes très riches de la ville.

Pour savoir comment une petite partie des habitants de la ville a amassé toute la fortune de la fille, le roi fit appel à l’homme le plus riche de Babylone. Ce dernier expliqua qu’il ne disposait ni d’argent, ni d’or au départ de sa fortune. Le point de départ a été son plus grand désir de richesse.

Le roi lui demanda s’il serait prêt à enseigner ses secrets à la population de la ville de Babylone. Sa réponse a été affirmative et 100 personnes fussent choisi pour apprendre à faire fortune. Ces personnes iront plus tard dans la ville pour transmettre ce qu’ils ont appris aux autres habitant de la ville.

Pour son premier cours, il choisit de présenter les sept moyens de remplir une bourse vide. Les apprenant sauront alors comment il est devenu riche en partant de rien.

1- commencez à remplir votre bourse

Le plus riche de Babylone fait une étude sur les hommes à qui il devait enseigner les secrets de son enrichissement. Il leur demandait tout ce qu’ils faisaient pour gagner leur vie. Chacun d’eux présentait son boulot et sa passion pour le métier qu’il exerçait. Il leur fait remarquer qu’ils procédaient tous leurs premières sources de richesse.

Ensuite, le plus riche de Babylone démontre que s’ils mettaient 10 œufs dans un panier le matin et qu’ils retirent 9 le soir, après une longue période, le panier se remplirait.

En utilisant cette même formule pour leurs finances, ils pouvaient remplir leur bourse et devenir ainsi riches. Il suffisait de ne retirer 9 pièces d’argent sur 10 qu’ils mettaient dans leurs bourses. La dixième pièce devrait être conservée pour toujours. En faisant ainsi, leur bourse commencera tout de suite à se remplir.

Pour résumer, voici comment remplir un compte bancaire vide selon l’homme le plus riche de Babylone : « Pour chaque 10 pièces que vous gagnez, n’en dépensez que neuf. Ceci revient à dire que vous devez seulement dépenser 10% de vos revenus mensuels. »

Si vous gagnez 1000€ par mois, vous devez dépenser 900€ et garder 100€ sur votre compte bancaire tous les mois. Ces 100€ constituent votre richesse qui grandira mois après mois. En une année, vous aurez 1200€ et en 10 ans, vous aurez 12000€ ainsi de suite.

2- contrôlez vos dépenses

Le second moyen dont nous disposons pour accumuler de la richesse se trouve dans la manière dont nous dépensons notre argent. À ce niveau, l’homme le plus riche de Babylone explique que généralement, les humains ont plus de désir qu’ils ne peuvent satisfaire. Il recommande d’étudier soigneusement nos habitudes de vie. Cela nous permettra de découvrir que la majorité des dépenses que nous considérons comme obligatoire ne le sont pas forcément. Certaine peuvent être supprimé ou réduite.

Notre désir ardent serait d’apprécier la valeur de chaque pièce d’argent que nous dépensons. Il est donc important de dresser un budget de dépenses obligatoires et de ne jamais toucher aux dixièmes de notre argent que nous épargnons. Il servira à remplir notre bourse pour nos plus grands désirs.

Enfin, le second moyen de remplir votre bourse consiste à faire un budget mensuel. Il doit être fait de manière à ce que vous disposiez d’assez d’argent pour payer vos dépenses inévitables et vos loisirs. Seul le 90%% restant de tout l’argent que vous gagnez peut servir à faire un budget pour satisfaire vos besoins.

3- faites fructifiés votre or : faites fructifiés votre argent

Dans ce chapitre, l’homme le plus riche de Babylone annonce que l’or gardé dans une bourse dort et ne rapporte rien. Selon lui, la partie de notre argent que nous pouvons garder tous les mois n’est qu’un début. Les gains rapportés par cette partie épargnée nous permettent de construire nos fortunes.

Le plus riche de Babylone annonce encore que la fortune d’un homme ne se trouve pas dans l’argent qu’il a et qu’il transporte dans sa bourse. Selon lui, la richesse d’un individu se trouve dans les revenus qu’il a bâtis et dans leur capacité à rapporter de l’argent quand il dort.

4- protégez vos trésors contre la perte

Selon le plus riche de Babylone, l’argent contenu dans une bourse doit être surveillé sinon il disparaît pour toujours. Il souligne que plus nous épargnions notre argent, plus notre fortune grossie et plus nous auront envie d’investir. Nous serons toujours tentés de saisir toutes les occasions d’investissement qu’on nous présente. Pour l’homme le plus riche de Babylone, le premier principe de l’investissement consiste à assurer la sécurité de votre capitale. Chaque fois que vous serez devant un projet d’investissement, vous devez prendre le temps de voir si vous pouvez récupérer le capital investi si le projet échouait.

Si vous décidez de prêter votre argent, vous devez vous assurer que le débiteur est en mesure de vous rembourser.

Le quatrième moyen que nous avons pour remplir une bourse vide, c’est d’apprendre à protéger nos petites épargnes contre la perte. Protégez votre épargne contre la perte en investissant seulement dans là où votre capital est en sécurité, ou il peut être récupéré au moment désiré et où vous ne manquerez pas de recevoir un intérêt convenable.

5- transformez votre propriété en investissement rentable.

Ici, l’homme le plus riche de Babylone nous conseille de posséder notre propre maison. Selon lui, si un homme peut investir une partie de l’argent qu’il se réserve dans un investissement rentable, il augmente plus vite sa fortune. À la question comment investir une partie de l’argent qu’on se réserve ? Le plus riche de Babylone pense à notre logement. Selon lui, vous devez penser à la posséder et le moyen le plus facile pour acheter votre propre maison, consiste à faire appel à votre banque.

Il suffit de payer à la banque le montant exact de votre loyer pour rembourser votre emprunt immobilier. Vous pourrez ainsi acheter votre maison avec le loyer que vous versez actuellement au propriétaire de votre appartement.

En faisant bien les choses, vous n’aurez pas besoin de toucher les 10% de votre argent que vous épargnez. Année après année, votre maison vous appartiendra et vous ne payerez plus de loyer.

6- assurez-vous un revenu pour l’avenir.

Le sixième moyen de remplir une bourse vide consiste à prévoir un revenu pour les vieux jours et pour assurer le bien-être de notre famille. Pour y arriver, l’homme le plus riche de Babylone conseille d’acheter des biens qui prennent de la valeur. Il recommande d’acheter des maisons ou des terrains qui peuvent dans le futur rapporter plus d’argent. On peut également laisser notre argent et bénéficier des intérêts qu’il rapportera tous les ans.

7- augmentez votre habileté à acquérir des biens.

Pour ce dernier moyen de remplir une bourse vide, l’homme le plus riche de Babylone nous recommande des formations. Il dit que plus nous acquérons des connaissances dans le domaine ou nous travaillions plus nous pouvons gagner. Il ajoute que l’homme qui cherche à apprendre plus dans son métier sera grandement récompensé.

Si vous voulez acquérir une fortune et même en partant du zéro, cultivez vos facultés intellectuelles, étudiez plus et devenez plus instruit. Ainsi, vous obtiendrez la confiance en vous-même nécessaire à la réalisation de vos désirs ardents.

Histoire 4 : La déesse chance

Dans ce chapitre, le plus riche de Babylone met l’accent sur un point très important : la chance. Il démontre que la majorité des gens attendent d’avoir la chance pour réussir. Il prouve que certains se plaignent de ne pas être trop chanceux pour gagner quand ils jouent. Dans ces explications, il démontre que ceux qui attendent la chance pour gagner à des jeux d’argent ne deviennent jamais riche. Pire encore, en misant sur les jeux, ils perdent leur argent au profit des détenteurs des salles de jeux.

La chance n’est pas un évènement qu’on peut attirer vers nous. Combien de fois avez-vous rejeter une proposition d’affaire qui vous semble juteux ? Combien de fois avez-vous rejeté une affaire à plus tard ? Pour attirer la chance vers soi, il faut éviter de rejeter les occasions que nous rencontrons. Il faut profiter hâtivement des occasions qui se présentent.

Il dit que la chance prend souvent la forme d’une occasion, mais vient rarement autrement. Si vous vouliez avoir la chance de vous enrichir, vous devez alors apprendre à saisir toutes les occasions d’investissement qui se présenteront à vous. Si vous sentez qu’un investissement peut être rentable, n’attendez saisissez-là. Prenez le temps de vous former et lancez-vous. Vous devez aussi saisir la chance de vous former auprès de ceux qui ont déjà réussi ce que vous désirez réaliser.

Histoire 5 : Les 5 lois de l’or ou encore les 5 lois de l’argent.

Dans ce chapitre, l’homme le plus riche de Babylone donne les cinq lois qui garantissent le succès financier. Il partage des conseils et des stratégies qui permettent aux hommes riches d’amasser leurs fortunes. Il énumère tout au long de ses explications les stratégies qui ont permis à la ville de Babylone de devenir la ville la plus riche de son époque.

Histoire 6 : Le prêteur d’or de Babylone

L’homme le plus riche de Babylone nous amène dans cette partie à la découverte du préteur d’or de la ville. Il vous aide à comprendre comment prêter sagement votre argent et quel type d’emprunteur vous devriez fuir. Le prêteur d’or de Babylone démontre qu’il ne faut pas prêter son or à n’importe qui ni même ses proches s’ils ne connaissent pas vraiment dans quoi ils veulent l’investir. Il ajoute que l’or comme l’argent échappe à toute personne qui ne sait pas le garder.

Selon le préteur d’or de la ville de Babylone, perdre son or consiste à perdre les intérêts qu’il peut rapporter s’il était sagement investi. Pour finir, il nous demande de nous associer à des hommes ou des entreprises qui ont déjà du succès afin de gagner plus d’argent.

Histoire 7 : Les murs de Babylone

Dans ce chapitre, le plus riche de Babylone nous présente les murs de la ville de Babylone. Babylone étant la ville la plus riche de son époque, elle avait besoin d’une sécurité absolue. Il fallait protéger ses habitants ainsi que les richesses accumulées pour ne pas finir par les perdre. Les murs étaient alors bien construits au point où personne ne pouvait pénétrer. La ville était protégée par des soldats qui résistaient aux attaques.

Lorsque la ville de Babylone fut attaquée, la population avait peur de tout perdre. Mais les soldats étaient là pour les rassurer. Ils ne cessaient de leur dire que les murs de Babylone étaient solides et pouvaient les protéger. Ils n’avaient donc rien à craindre face aux ennemies. Leurs richesses étaient en sécurité.

L’homme le plus riche de Babylone conclut en disant que les murs de Babylone illustrent bien le besoin et le désir de l’homme de se sentir protéger. Vous devez aussi penser à protéger vos proches et la richesse que vous accumulez. Vous devez protéger votre argent contre les mauvais investisseurs, contre les impôts, et contre toutes les personnes qui voudront vous conduire en erreur.

Histoire 8 : Le marchand de chameaux de Babylone

Dans ce chapitre, on découvre l’histoire hallucinante d’un homme pauvre qui devient un marchand de chameaux. Ayant contracté plusieurs dettes, il s’est enfui et est devenu voleur. Mais par malchance, il est devenu esclave. La femme de son maître lui fait comprendre la différence entre l’homme qui possède l’âme d’un esclave et un autre qui possède l’âme d’un homme libre.

Il finit par s’évader et une fois de retour dans la ville de Babylone, il remboursa ses dettes. Le marchand de chameaux de Babylone nous apprend l’importance de payer nos dettes. Il montre clairement les conditions dans lesquelles on peut se retrouver quand on fuit nos créanciers. Il décrit les raisons pour lesquelles on doit payer nos dettes si nous voulions vivre un succès financier. Vous découvrirez que lorsqu’on est déterminé, on trouve les moyens pour y arriver. On ne reste pas tranquille à se plaindre et à attendre un miracle qui ne viendra jamais.

Histoire 9 : Les tablettes d’argile de Babylone

Dans ce chapitre, on nous présente des tablettes d’argile qui ont été retrouvées lors des fouilles des ruines de Babylone. Pour comprendre les écrits qui y sont gravés, les tablettes sont envoyées dans un département d’archéologie pour être déchiffré. Nous ne sommes donc plus à l’époque des Babyloniens. Les premiers Babyloniens étaient morts et enterrés. Mais l’un d’entre eux, le marchand de chameaux de Babylone avait pris le temps de graver sur ces tablettes le plan détaillé qu’il a utilisé pour payer ses dettes et accumuler de la richesse.

Lorsque les tablettes fussent déchiffrées, l’archéologue a lui-même expérimenté le plan qu’elles proposaient. Il fut surpris de voir qu’il réussit à payer ses dettes tout en s’enrichissant. Le plan lui proposait de ne dépenser que 70% de ses revenus, d’épargner 10% de tout ce qu’il gagnait et d’utiliser les 20% qui lui reste pour payer ses créanciers.

Si ce plan a permis à l’homme le plus riche de Babylone de s’enrichir et au marchand de la ville de Babylone de payer ses dettes et de s’enrichir à son tour ; pourquoi ne le ferait-il pas pour nous aujourd’hui ?

Histoire 10 : Le Babylonien le plus favorisé par la chance

Dans ce chapitre, le livre propose l’histoire d’un homme qui avait beaucoup de chance. Quand il racontait son histoire, il était déjà riche. Mais il voulait aider un jeune à comprendre qu’il commettait des erreurs quand il pense que le travail est réservé aux esclaves. Le jeune homme voulait gagner de l’argent et jouir des belles choses de la vie sauf qu’il pensait que les riches passent leur temps à dépenser.

Il pense aussi que les hommes riches ne devaient pas travailler et qu’ils devaient confier leurs activités aux esclaves. Pour le ramener à la raison, le Babylonien le plus favorisé par la chance lui racontât sa propre histoire. À travers son histoire, le jeune homme découvrit que l’homme qui maintenant est riche et qui lui parle n’était rien d’autre qu’un esclave il y a quelques années.

Le Babylonien le plus favorisé par la chance n’était pas l’homme le plus riche de Babylone. C’était un simple esclave à qui on enseigna que seul le travail bien fait pouvait lui permettre d’être heureux dans sa situation. Pour gagner le respect auprès de son maître, il travailla sans relâche. Son travail lui a permis de gagner la confiance de son maître et de créer un commerce rentable. Pour le récompenser, son maître lui accordait un quart des recettes qu’il faisait. Il est finalement devenu le prince marchand de Babylone.

Conclusion de « l’homme le plus riche de Babylone »

L’auteur du livre annonce que la ville de Babylone est un exemple extraordinaire de la force de l’homme à atteindre de grands objectifs à partir des moyens mis à sa disposition. Les ressources de la ville la plus riche de cette époque avaient été développées par l’homme. Toutes les richesses provenaient du seul travail de l’homme.

L’auteur annonce que Babylone ne possédait que deux ressources naturelles : son sol et l’eau de son fleuve. Ces deux ressources ont suffi pour faire de cette ville, la plus riche de son temps par le travail bien fait et bien organisé. Pour protéger ses richesses, la ville et ses dirigeants ont participé à de nombreuses guerres.

Les points forts du livre :

  • Livre très facile à lire et à comprendre. Il propose des conseils sous forme de récit relatés par les personnes qui ont vécu l’histoire incroyable de cette ville.
  • À la lecture de ce livre, il naît une prise de conscience qui nous met face aux erreurs que nous commettons. Tous dès que nous commençons par gagner de l’argent, nous ne savons pas le gérer. La seule chose à laquelle nous pensons, c’est de le dépenser.
  • Livre très impressionnant qui propose des stratégies concrètes pour qui veut savoir comment gagner de l’argent et le garder pour soi.
  • Les conseils partagés dans le livre fonctionné peuvent fonctionner dans n’importe quelle économie.
  • Le livre pousse à agir aujourd’hui et pas demain.

Point faibles :

  • La simplicité des stratégies peut pousser certains lecteurs à ne pas agir.
  • Le livre ne raconte pas vraiment comment l’homme le plus riche de Babylone investissait ses premières économies. La seule chose qu’on sait du livre, c’est qu’il trouvait des solutions pour investir et faire des profits sans s’en occuper. Il générait donc des revenus passifs mais comment, on ne le sait pas.

L’homme le plus riche de Babylone : Mon mot de fin

L’homme le plus riche de Babylone est un livre qui vous aidera à prendre conscience des erreurs que vous commettez dans vos finances personnelles. Il vous montre comment gérer votre argent pour vivre une vie heureuse.

Il vous prouve que vous n’avez pas besoin de gagner beaucoup d’argent dès le départ. La seule chose qu’il vous recommande dès le début, c’est de trouver une première source de revenus et de mettre en pratique son plan.

Dans notre civilisation d’aujourd’hui, nous disposons de plusieurs ressources pour faire de l’argent que dans l’époque Babylonienne. Si les hommes de cette époque ont utilisé les stratégies citées dans le livre pour devenir riche et prospère, pourquoi pas nous ? Ils disposaient de moins de solutions pour gagner de l’argent, mais en travaillant, ils parviennent à générer des rentes. Vous pouvez obtenir le livre en cliquant ici… 

10 Commentaires

  • Bonsoir Monsieur
    Je vous prie d’accepter mes sincères remerciements pour le résumé sur ce livre
    Recevez mes salutations cordiales et bonne soirée

    Sonkité

  • Bonjour Nathanael excellent résumé, je voulais juste rappeler que la qualité qu’avait l’homme le plus riche de vouloir partager son expérience est vraiment rare dans la vie de tout le jour mais les gens comme ça existent toujours alors chapeau à eu et à toi pour ton résumé

  • Salut Luderic,

    Merci pour ton commentaire… Personnellement, je pense que les hommes ont encore cette qualité de nos jours. Seulement qu’ils ne la propose plus gratuitement. Exemple: Tu peux aujourd’hui lire des articles de blog pour apprendre auprès des gens ce qu’ils font dans leurs domaines respectifs. Ils partagent gratuitement des conseils mais pour rentabiliser cette activité, ils proposent du contenue poussé dans leurs domaine sauf que ce contenu est payant.

    L’homme le plus riche de Babylone a proposé ses conseils gratuitement mais pour découvrir son histoire, il a fallu acheter le livre. Il faut aussi ajouter que tu as 100% raison quand on pense à l’Afrique et ce qui s’y fait. Les gens ne partagent rien de ce qui leur a permis d’avoir du succès… En tout cas avec les blogs on peut aujourd’hui apprendre et il faut surtout appliquer ce qu’on lit pour avoir du succès.

  • salut Nathanael.
    Je tiens surtout a te remercier de la
    grande confiance que tu as
    manifestée et surtout, pour l’excellent travail que tu as accomplis dans ce résumé.

  • Salut Nathanael,

    Bravo pour ce travail 😉 Je n’avais pas lu ce livre, du coup ça m’a permis d’avoir un petit aperçu de ce qu’il contenait.

    J’ai particulièrement aimé ton paragraphe sur la chance, et le fait qu’il faut savoir la saisir plutôt que d’attendre qu’elle vienne à soi.

    Je te trouve un peu dur avec l’Afrique dans les commentaires 🙂 Je vis en France, donc je ne me rends pas compte, mais je suis persuadé que les choses sont plus nuancées 🙂

    Bonne journée,
    David

  • Bonjour David ou dois-je dire Bonjour argent?

    Merci pour tes encouragements et pour la patience de lire des articles lourd remplis de fautes sur mon blog… Le paragraphe sur la chance est l’un des meilleurs chapitre du livre l’homme le plus riche de Babylone. On y apprend assez de chose et surtout on découvre combien de fois on laisse passer la chance quand elle vient à nous.

    Je ne suis vraiment pas dur avec l’Afrique. Ce que je dis, c’est ce qui se passe. Un adage africain dit que lorsqu’un vieillard meurt en Afrique, c’est toute une bibliothèque qui brûle.

    A lui tout seul tu peux comprendre ce qui se passe. Nos parents en Afrique partent en gardant pour eux tout ce qu’ils savent et tout ce qui leur permet de réussir. Ce qui fait que la jeunesse africaine est dans un perpétuel recommencement. Ne serait-il pas facile qu’un homme qui connais des réponses sur des questions qu’on se pose tous les jours les partagent avec nous?

    Cela nous permettrait d’avoir une base et de continuer le parcours. Mais hélas, rien ne se fait de cette manière. La majorité des africains meurt avec tout les secrets et toutes les choses qu’ils ont appris et dans la vie. C’est donc le bon moment pour être dur avec l’Afrique pour qu’il y ait un déclic dans nos habitudes.

    Au plaisir.

    Nathanael

Laisser un commentaire

CommentLuv badge